Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2008

ROUMEGAS VA POUVOIR ROUMEGUER!

9688e709cc3ca59fd37b73b5b073659c.jpg


free music



Désigné porte-parole des Verts, Roumégas va pouvoir rouméguer à l'envi...

Déjà chantre de l'union avec les maigres restes du Parti Communiste et de l'extrême gauche vibrionnante, ce nouveau promu va pouvoir s'en donner à coeur joie dans ses diatribes contre la gauche et le Président de Région.

Au moins, cela va clarifier et éclaircir encore plus les rangs des Verts qui seront plus facilement digérés par les amis du postier...

Michel Sidobre

30/03/2008

POUR LE PLAISIR...

Encore un site à recommander... "JIWA".
Et une de mes artistes préférées.
M.S.



LIBRE

09:05 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chansons, artistes

29/03/2008

LE TEMPS A LAISSE SON MANTEAU...

Le printemps, un nouveau printemps pour ceux qui restent en ce monde, déjà célébré par Charles d'Orléans et interprété, pour ceux qui sauront aller sur Internet, par ...Michel Polnareff (Rondeau).

Michel Sidobre


Le temps a laissié son manteau


Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye,
Et s'est vestu de brouderie,
De soleil luyant, cler et beau.

Il n'y a beste, ne oyseau,
Qu'en son jargon ne chante ou crie
Le temps a laissié son manteau
De vent, de froidure et de pluye.

Riviere, fontaine et ruisseau
Portent, en livree jolie,
Gouttes d'argent, d'orfaverie ;
Chascun s'abille de nouveau
Le temps a laissié son manteau.


Charles d'Orléans (1394-1465)

07:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2008

LE TEMPS A LAISSE SON MANTEAU

C'est le printemps aussi cette poésie vient au bon moment.
Vieille poésie de Charles d'Orléans, elle a été chantée par Michel Polnareff.



Le temps a laissé son manteau


Modernisation du texte par Maurice des Ulis



Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s'est vêtu de broderies,
De soleil luisant, clair et beau.

Il n'y a bête ni oiseau
Qu'en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissé son manteau !

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent, en livrée jolie,
Gouttes d'argent, d'orfèvrerie,
Chacun s'habille de nouveau :
Le temps a laissé son manteau.

Charles d'Orléans (1394-1465)

PAUVRE RUTEBEUF

free music



Un vieux poème français du XIII ème siècle qui vaut aussi par l'interprétation musicale de Joan Baez...
Nostalgie de l'amitié et élégie des moments difficiles...
Offert en cette fin de semaine. Cette langue, même traduite, nous reste un peu étrange sinon étrangère...


Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf (1230-1285)
Adaptation en Français moderne
de la Griesche d'Hiver.

18:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rutebeuf, artistes