Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2008

LA MORT D'UN FRERE...

free music



Quand on nous l'a annoncé nous n'y avons pas cru: Paul est mort. Le téléphone avait sonné et c'est nous qui l'étions.

Comme ma soeur, tué lui aussi, dans la force de l'âge, dans un accident de voiture...
Route maudite qui m'avait privé, en pleine adolescence, de ma grande soeur, tuée par des noceurs fort imbibés, ainsi que sa passagère.

Stupeur. Nous sommes tous naïfs à penser qu'il y a une chrono-logique à la mort; non, elle fauche à son gré, laissant femme et orphelins...

Il aurait pu être loin de moi: lui, policier, moi, vaguement psychologue et de manière intermittente, formateur.
Mais nos différences nourrissaient notre dialogue et nos valeurs étaient communes.
Grâce à lui, je pénétrais dans les coulisses du quotidien d'un commissariat: il exerçait son travail au service de la population, généreusement et dans le souci de l'autre, même de l'autre qui pouvait avoir fait quelques bêtises...

En fait, comme moi, il croyait en l'homme.

Nous n'avons pas perdu un ami mais un Frère. Un homme solidaire des hommes.

Il manquera, mais son prénom : Paul, qui était celui de mon père, et sa ressemblance physique avec les enfants de mon frère, me le feront conserver, chèrement, en mon souvenir...

QUE CETTE NOTE SOIT UN ESPACE DE RECUEILLEMENT...

Michel Sidobre

17/04/2008

SALSIFIS, FLEURS DE ROBINIER, COQUELICOTS

cdb404c4c73d8e0beed0beecdaa445d3.jpg

free music


C'est le grand retour de la nature.

Ce matin, en arrivant au travail au Domaine, je gare ma voiture et aperçois: un salsifis en pleine pousse: je sais enfin à quoi il ressemble ce salsifis sauvage quand la fleur n'est pas encore transformée en boule façon Larousse:"je sème à tous les vents".

De chez moi, j'avais vu en me levant les fleurs du robinier faux acacia qui sont succulentes dans les gâteaux!

Et maintenant, ce sont les coquelicots dans le champ: bientôt à nouveau la délicieuse coquelicade!

Merci nature de me rendre l'enthousiasme!

Michel Sidobre

16/04/2008

LES NUANCES DE COULEURS...

564681c3154d8e19ed93487c9c8758d4.jpg


free music



Cela fait des années, voire des lustres que je cherchais un catalogue de nuances de couleur avec , en regard, la couleur désignée.

J'ai trouvé cela et encore mieux sur le site suivant.

Pour tous ceux qui aime la langue et les couleurs!

Michel Sidobre


Cliquez sur le lien.

http://pourpre.com/chroma/dico.php?typ=alpha&ent=c

DE LA FORMATION EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

479cfc4dc41f469888d3b30f4ab5994a.jpg


Ecouter et diriger...


free music



C'est à Narbonne, il n'y a pas si longtemps, me semble-t-il, que Georges Frêche appelait de ses voeux une grande Université du Sud, qui pourrait être prise au sérieux à l'échelle internationale.

Comme d'habitude, certains critiquaient les propos grossiers, outranciers,etc.

Cela n'a pas empêché la marche du développement de s'exprimer: cette université se constitue, notamment grâce à l'action des chercheurs. Elle aura des pôles forts dans l'agronomie, la recherche sur le médicament et les savoirs techniques nouveaux, ainsi que les filières traditionnelles.

La formation ce n'est pas que l'Université mais celle-ci aura un rôle moteur, un rôle de vitrine pour attirer dans notre région des compétences et les entreprises.

La formation, c'est aussi un travail modeste auquel je participe. Ces temps-ci, j'enseigne le développement psychologique de l'être humain : d'avant la naissance jusqu'à son terme, en passant par la crise d'adolescence et la question des handicaps.

C'est dans le cadre d'une action de préformation, financée par le Conseil Régional, que j'interviens avec deux autres formatrices de FORMAPAJH 11: "Préformation aux métiers d'aide à la personne".
Cette préformation en alternance, permet à des personnes de 18 ans à plus de 50 ans, de découvrir des métiers, de se réorienter pour passer soit directement sur un emploi, soit sur une formation qualifiante.

Ces personnes que nous voyons s'affirmer, se découvrir une véritable passion professionnelle-cela n'est pas si rare!- seront demain celles qui éveilleront la petite enfance, accompagneront des familles en difficulté, interviendront à domicile auprès de personnes âgées ou handicapées, travailleront et animeront au quotidien en Maisons de Retraite (EHPAD).

C'est un bonheur pour un formateur de saisir ainsi l'étincelle dans le regard, le ou la stagiaire (nous avons un stagiaire pour beaucoup de jeunes filles et femmes!) s'anime et son souffle transmettra de l'espoir...

Bien sûr, tout n'est pas rose, certaines se trompent de voie, mais l'expérience même négative leur permettra de rechercher une orientation plus conforme à leurs goûts et possibilités.

Je tenais à témoigner- pour bien d'autres formateurs de notre région et pour mes deux collègues- de ce travail "au plus près" qui aide beaucoup de personnes vivant dans notre région à se former afin de trouver un emploi à leur mesure.

Michel Sidobre

13/04/2008

DE L'AUDITION COLOREE ET DES SYNESTHESIES

f0ed7f36aac9e18aa64bf41870f3bf66.jpg


free music



Cela fait partie de l'histoire de la sensibilité et pourrait entrer dans le concept d'esthétique de la réception cher au philosophe allemand JAUSS.

Dans les années 1980, en préparant mon Doctorat sur la lecture, je tombai , chez un bouquiniste de Montpellier, sur un livre d'Henry LAURES (1908) sur les synesthésies. Avais-je lu préalablement le livre du neuro-physiologiste russe Luria "Une prodigieuse mémoire" qui évoquait les synesthésies, c'est probable car comment ce titre m'aurait-il attiré?

Les synesthésies ce sont des impressions issues d'un premier sens qui se propagent sur un second: par exemple, l'audition colorée: un son entendu se transforme en vision de couleurs. Ce type de phénomène se retrouve en pathologie: sous l'influence de drogues, durant des épisodes épileptiques,etc.

Mais il tint le haut du pavé dans le domaine de la curiosité médicale: gazette d'otologie, publications médicales diverses à la fin du XIX ème siècle et au début du XX ème. Le haut du pavé aussi dans les milieux littéraires où l'on citait souvent le fameux Sonnet des Voyelles d'Arthur Rimbaud.

C'est ainsi que j'allais à la vieille Faculté de Médecine- j'étais proche, habitant rue Cardinal de Cabrières à l'époque-, consulter et photocopier la Thèse de Jules Millet (médecin de la Marine à Toulon) présentée à Montpellier et datée du 2 avril 1892.

A partir de celle-ci et du livre de Laures, je faisais photocopies d'une foultitude d'articles de revues médicales, l'une me renvoyant à d'autres et commandait également un microfilm qui était un livre de Suarez de Mendoza faisant référence à des travaux de jeunesse d'Eugen Bleuler.
Je publiais alors, en mauvaise photocopie "Un inédit de Bleuler", le psychiatre s'étant intéressé à ce sujet des synesthésies.

De grands noms de la psychologie avait commis des articles: Binet (inventeur du premier test de niveau),Claparède, Flournoy, Féré, Fechner, Bleuler,etc.

C'est d'ailleurs Binet, avec des méthodes scientifiques, de mesure des temps de réaction, qui prouva que l'audition colorée n'était qu'une simple association sensorielle comme celles de l'imagination habituelle.
Il clôt le chapitre, en début de XXème siècle.

A l'exception de Luria, il n'y aura ensuite que de courtes notations dans les livres de linguistique...

Je n'ai pas conservé de photocopies pour cause de déménagements successifs : pierre qui roule n'amasse pas mousse, dit-on...

Je garde une grande nostalgie de ces recherches, c'est un des rares moments de ma vie où j'ai pu supporter la claustration d'une bibliothèque.

Recherche un peu vaine et d'une originalité qui me valut " la mention infâmante" Bien, à mon Doctorat, comme me le dit plus tard, le Professeur Roland Gori, à Montpellier, examinant ma candidature pour une formation que je ne fîs pas.

Michel Sidobre