Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2008

AIDONS "LE COQ HARDI"!

ebc7ddb030f8dfb4d6ed22455d9b28ab.jpg


Hier soir, samedi, nous regardions un spectacle musical sur la Place du Forum à Narbonne, dans le cadre du Festival Trenet quand une fumée nous alerta puis le passage d'un pompier en tenue d'intervention, bientôt suivi de la camionette rouge...

En quittant la Place nous vîmes la patronne un peu choquée et le patron nous expliqua qu'il avait fait ramoner la cheminée il y a trois mois...Il faut dire que la spécialité du restaurant "Le Coq Hardi"c'est la grillade préparée dans la cheminée de cet établissement accueillant aux belles pierres...

Nous venions d'ailleurs d'y manger la veille profitant ensuite de l'animation de la première soirée Trenet...

J'espère que l'activité ne cessera pas ou pas très longtemps, j'essaierai de me renseigner.

En tout cas,j'appelle tous les amis et gastronomes à témoigner leur amitié à ce couple de commerçants et à les aider concrètement en allant y prendre un repas, dès que possible.

Mes amitiés aux patrons.

Michel Sidobre



Découvrez Claude Nougaro!

FESTIVAL TRENET : APRES 30 ANS DE PLOMB, PUBLIC MEDUSE A NARBONNE...

d3e3970bacfdee00bc779e9e61fcb50d.jpg


Le public narbonnais, on le savait, est très particulier, on le croirait sortant d'un régime totalitaire d'un quelconque pays de l'Est comme on disait naguère. Ce qui, après tout, me semble une explication valable...

Pour la deuxième soirée du Festival Trenet, mis à part, un premier rang motivé, rien n'a réussi à beaucoup le dérider, sinon les départs progressifs des plus âgés.(dans leur tête)

Certes, pour cette première année, le niveau des jeunes chanteurs n'était pas des plus élevés, ces jeunes gens avaient néanmoins le courage de se produire donc de se risquer avec leurs défauts et cependant quelques qualités.

On aurait pu penser qu'avec l'animation de Laurent Boyer puis la prestation de qualité d'un chanteur hors concours remarquable le public donnerait de la voix : pas plus!

Et Laurent Boyer, d'essayer de chauffer le public, en lui arrachant des "Y'a d'la...." , un terne "joie" répondait que l'on aurait dit sorti de la chanson d'Henri Salvador :"Au niveau de la..., c'est pas la joie, c'est pas la joie" !

Le public s'était un peu réduit pour écouter la prestation de Frédéric Lerner...

Deuxième soirée davantage consacrée à Trenet, avec moins d'affluence mais, tout de même beaucoup de monde dans les rues et se réappropriant la Promenade des Barques.
Deuxième soirée, finalement, plus douce d'une moindre densité de foule.

Nul doute que l'an prochain, le public narbonnais sera mieux rodé d'avoir un peu rôdé le soir hors de ses horaires télévisuels habituels...

Quant à l'organisation mise rapidement en place cette année, elle bénéficiera de son expérience et pourra aussi faire appel à des valeurs sûres du spectacle au planning chargé qui n'étaient pas disponibles pour cette édition...

Michel SIDOBRE


Découvrez Charles Trenet!

30/08/2008

TRENET PEU CONNU...

6837253fa33e25bd33a1548bb49c6396.jpg


Puisque le Festival Trenet m'en donne le prétexte, une chanson peu connue, chanson calquée sur "La complainte de Paris" aux paroles de circonstances...Mais les écrits ne sont-ils pas tous de circonstances...

Michel Sidobre





Découvrez Charles Trenet!

NARBONNE:FESTIVAL TRENET ? Premières impressions...

04d7d580e1105d19b0bb0f99b91c5ace.jpg


Après plus de trente années de plomb à Narbonne, les forces de la joie se libèrent.
Trop grande attente, dans la ville qui avait été celle de l'hyper-tranquillité pour retraités aisés venant finir, ici, leurs jours.

Alors on déchaîne les arts de la rue: ce qui est agréable; comment ne pas être ravi de l'apparition de "Tutti Frutti", place des Quatre Fontaines, dont la prestation musicale est à la hauteur de la présence scénique.
Rires et sourires dans le public, satisfaction et émerveillement...

De même la curieuse machine d'un homme-orchestre que l'on dirait sortie de la "Bête Humaine", guidée par un compagnon ponctuant les notes de coups de sifflets...

Et ce curieux pianiste remontant la Rue Droite et faisant son tour... de musique sur la Place du Forum : on pourrait y voir un croisement du "piano de la plage" et du "jardin extraordinaire" pour donner un aspect lunaire et poétique à ce moment...

Et la Promenade des Barques enfin rendue à la population, décorée de buvettes, de lieux de dégustation de toutes sortes, avec la présence colorée et rafraîchissante des vins rosés de notre Languedoc-Roussillon, bien plantés dans des seaux remplis de glace...

Cela est festif à souhait, mais où est Trenet?

On nous dira que c'est l'esprit Trenet mais pour ma part- et je l'espère on me comprendra, - il me manque la lettre, car Trenet ce sont aussi des textes...
Je peux comprendre que des textes de jeunes auteurs-compositeurs est, ici, totalement leur place.

Mais où?

Quant à la prestation de René Coll, un pot pourri musical, là encore, on chercherait en vain les textes...
Mais, je l'ai écrit, Narbonne a souffert dans les années de plomb, les bannis reviennent:
Max Savy enfin reconnu en cette ville à quatre-vingt dix ans, René Coll, partout apprécié...

Nous fêtons la Libération, j'espère, qu'un jour, le temps de Trenet et de nouveaux auteurs, auteurs-compositeurs interprètes, viendra...

Nous verrons bien ce qu'il en sera du concours...
(à suivre)

Michel Sidobre


Découvrez Charles Trenet!

27/08/2008

POUR UN FESTIVAL REVERDY A NARBONNE !

00e9ef4ce99c8df6f267aa5476e4ee27.jpg


Je me réjouis de la création, à Narbonne, d'un Festival Trenet - homme peu fêté de son vivant par l'ancienne Municipalité- .

Pour autant ce n'est qu'une réparation et il ne faudra pas que les animations en restent là.
On peut d'ailleurs souhaiter au Festival Trenet une date moins tardive de programmation...

Comment ne pas fêter le poète narbonnais?
C'est-à-dire, Pierre REVERDY.
Si Trenet est un poète, l'animation autour de son nom est avant tout musicale, pour Pierre Reverdy, il s'agit du travail du texte...

Pourquoi ne pas imaginer un Festival Pierre Reverdy à l'image du Festival de Poésie de Lodève : sur plusieurs jours, avec une présence aux quatre coins de la ville...
Les jardins publics pourraient être utilisés, avec leurs ombrages...
Pourquoi pas des chaises longues, en ces moments privilégiés...
La cour de la Madeleine en nocturne...
Et les coins les plus agréables des quartiers de la périphérie, peut-être desservis par une navette temporaire...

Michel Sidobre



Découvrez Olivia Ruiz!