Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2008

QUAND LE "MACHIN" DONNE RAISON A LA FRANCE SUR LE PORT DU VOILE

90890a[1].jpg

Mustapha Kemal


Découvrez Cookie Dingler!



Je ne suis pas pro-Europe, j'aime une Méditerranée ouverte sur le monde.

Mais, pour une fois, la Cour Européenne des Droits de l'Homme loin de saper la souveraineté française (ce qui est son rôle habituel) conforte notre principe de laïcité dans l'organisation de la société et de l'éducation en particulier.
En effet, le "machin" envoie sur les roses deux plaignantes originaires d'ailleurs d'un état laïque: la Turquie, en ce qui concerne le port du voile.

Enfin!

Ce qui me fait le plus de peine, c'est que dans le même temps je vois à Montpellier, d'anciens "camarades" de l'extrême gauche, prendre la tête de défilés de femmes voilées qui sous prétexte de soutenir la Palestine - qui, jadis se voulait laïque et démocratique- prennent le parti des fanatiques du HAMAS, partisans de la charia et de l'oppression de la femme, sous prétexte de "soumission" (islam) religieuse.

En paraphrasant Caton, je dis: "Le HAMAS doit être détruit".
VIVE LA LAÏCITE!

Michel Sidobre




18:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laïcité

UN AN DE PLUS...

platane%20ecorce[1].jpg



Après un an d'exercice sur le blog, les différentes saisons passées, on songe, nostalgique, autant au temps passé qu'au temps restant qui, lui, reste indéterminé...

Je pense plus aux erreurs: un manque de recul parfois sur les informations: par exemple cette affaire d'agression à Narbonne entre des SDF et un policier où la justice finalement accorda aux SDF la réalité d'une agression dont ils furent donc victimes, j'avais suivi trop vite le travail des journalistes de "Midi Libre" qui s'étaient fiés à certains témoignages...

Cela ne change pas globalement ma confiance aux policiers de la Police Nationale qui font un travail ingrat et pourtant essentiel, le plus souvent, ...protéger les faibles contre la force brutale, ni ma considération pour les journalistes de nos journaux régionaux.
Cela ne change pas, non plus, mon opinion concernant une prise en main réelle et vigoureuse des SDF dans un programme de resocialisation et de travail : où en sont les promesses faites aux "Don Quichotte"?

Autre trop grande rapidité de ma part, pas sur le blog mais sur "Midi Libre" concernant la destitution de l'APEI dans l'Hérault qui se voit enlever la gestion de 5 établissements: "Midi Libre" pointait des conditions de travail dans des mines d'uranium. Je déplorai donc la gestion bien souvent particulière, malheureusement, de nos associations du secteur sanitaire et social.
J'ai reçu depuis une lettre d'un parent d'une personne handicapée m'indiquant et m'invitant à visiter ledit site où il n'y aurait pas les problèmes suggérés par l'article de "Midi Libre": je fais confiance à cette personne qui m'indique par ailleurs ce qui semble être un véritable dysfonctionnement sur une autre question, dans cette association...

Je pense à mes engagements: notamment au côté de Georges Frêche, malgré critiques et "petits mots":la voie générale est bonne, il manque parfois de l'engagement dans les localités, à sa suite...
L'engagement dans le soutien à la lutte du MNJ au Niger qui se bat pour tous les nigériens et contre l'exploitation et l'exploitation polluante d'AREVA; il est temps d'inventer une autre politique africaine. N'oublions pas qu'AREVA est présente dans notre région.
L'engagement auprès de plusieurs causes, notamment celle des femmes, même si parfois des personnes ou mal informées ou mal intentionnées me reprennent sur "les oeufs aux plats" de Carla ou sur mon égotisme supposé.
L'engagement laïque sur lequel j'appelle mes amis à plus de fermeté: contre le communautarisme de plus en plus arrogant, il faut opposer une politique d'assimilation sans conditions à la citoyenneté française.

Je pense à ce qui est mon "credo": faire que les artistes - et pas que moi, je le précise- soient intégrés dans une mise en valeur touristique et économique du Languedoc-Roussillon.
Je pense que la beauté artistique peut aider notre Région dans son développement...

Je pense à la nouvelle inflexion de mon blog: blog d'auteur où je m'autorise à parler plus de mon travail littéraire et de moi: une réelle avancée pour ceux qui connaissent ma timidité. Il n'était pas trop tôt à l'aube de mes 54 ans que je laisse mes craintes de côté!!!

Ayant récemment essuyé les insultes, je conserve les commentaires fermés, vous pouvez me joindre par le mail ou me faire part de vos remarques...


Alors, bêtement mais chaleureusement, je souhaite Mes Voeux les Meilleurs pour 2009 à mes lecteurs connus et inconnus.

Michel Sidobre



Découvrez Mylène Farmer!

10:25 Publié dans Fugacité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : areva, artiste, région

29/12/2008

PALESTINE: LE SORT DES FANATIQUES...

Palestine[1].jpg


J'aurais pu trouver pour ma série des femmes en Méditerranée quelque chose sur les femmes de Palestine.
Soyons sérieux, ce peuple a actuellement beaucoup d'autres problèmes que celui, important,certes, de la place des femmes.

J'ai, depuis toujours soutenu les droits du peuple palestinien a avoir un Etat.
Je soutenais le FATAH. Je pense le soutenir encore.

Mais le FATAH: corruption ou usure du pouvoir dans la Résistance a dû laisser la voie aux fanatiques musulmans...

Aussi, même, et surtout, à n'en pas douter, si la prochaine intervention israélienne s'accompagera obligatoirement de victimes civiles, je n'aurai pas un mot de soutien pour le Hamas.
Si des populations souffrent c'est qu'elles ont soutenu ou suivi les fanatiques ou, malheureusement, qu'elles n'ont pu ou su rien faire contre.
La loi de la guerre est injuste: elle a été injuste hier pour les populations allemandes bombardées à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale comme elle l'avait été avant pour les populations espagnoles, puis alliées indistinctement atteintes sans examen des choix individuels, atteintes en la personne aussi de jeunes enfants.

Le HAMAS veut des martyrs, sa propagande sait magnifiquement instrumentaliser ces pauvres victimes.
Le HAMAS attaque lâchement et aveuglément par des tirs de mortier, il lui sera difficile d'être cru quand il criera à l'agression.
Pas de pitié pour les fanatiques.

Quant aux fanatiques chez les israéliens, le HAMAS leur facilite l'influence qu'ils gagnent jour après jour...

Souhaitons simplement dans ce contexte que plus au Nord, il reste encore de quoi faire un état palestinien laïque et démocratique!



Michel Sidobre

14:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laïcité

28/12/2008

MES AMIS PEINTRES ET AUTEURS A LA POUDRIERE...

POUDRIERE.JPG


Hier, samedi 27 décembre nous étions présents à la Poudrière (Narbonne) pour lire nos textes dans le cadre de l'exposition de peinture de mon illustrateur et ami Guy Perottet, de Rolland Rebuffy que je rencontre souvent chez Poulet de Gruissan, et de Fernand Gautier leur père spirituel décédé mais présent par ses oeuvres...

Nous, c'est-à-dire la coquine Simone SALGAS à l'aise dans cet exercice de séduction et de plaisir, une autre auteur dont je n'ai pas entendu le nom, la silhouette élancée d'un romantisme austère mais souriant d'Alain DELSOL sur fond d' histoires gruissanaises, Jean-Pierre GROTTI dont j'avais souvent entendu parler et dont je découvrais l'accent doucement rocailleux et la blondeur tendre ...et-moi-même Michel SIDOBRE, appréciant avec un peu d'anxiété la mise en difficulté que représente cet exercice.

Le public s'avéra sympathique et le vin chaud dont s'occupait Guy fût le bienvenu.

Petite ombre: nous regrettions l'absence de l'ami Jean-Marie CATHALA qui ne fût pas joignable.


Souhaitons ainsi de nouvelles rencontres entre nous afin de resserrer les liens d'amitié et avec le public...
J'espère aussi que d'autres liront nos textes en lecture publique afin de leur prêter d'autres intonations et d'autres résonances...

Michel Sidobre




Découvrez Charles Trenet!

27/12/2008

LES FEMMES EN GRECE? SPARTE...


Angélique Ionatos


Je vais faire preuve d'un peu de mauvaise foi mais il s'avère difficile de trouver sur Internet quelque chose sur la condition des femmes en Grèce.
Certes, j'aurais pu regarder le site de l'Ambassade ou un machin européen...

En fait, la Grèce - un peu comme l'Egypte- croule sous son glorieux passé!
On en saura plus sur la condition peu enviable de la femme au Vème siècle avant notre ère à Athènes, où la femme n'a pas de citoyenneté: elle passe après les métèques et les esclaves, que sur les grecques actuelles.
Cela dit c'est la même chose pour les grecs mâles, modernes, mis à part les dernières émeutes et les incendies d'été, et évidemment le coup de projecteur touristique estival...

Alors faut-il rêver-en attendant des informations plus fraîches- de l'antique SPARTE?

Si les femmes y étaient sur de nombreux points des égales des hommes c'est parce que l'Etat s'y occupait directement de l'éducation, presque entièrement tournée vers la défense de la Cité.
Cela s'observe encore aujourd'hui dans les pays où les femmes sont réellement sous les armes dans des troupes de combat.
Mais il semble difficile d'en inférer une égalité totale au niveau de la loi et de l'exercice réel de la loi.
D'ailleurs l'antienne du gouvernement algérien que je soulignai dans une précédente note sur "la participation des femmes à la guerre de libération" n'est plus qu'un prétexte de politique intérieure.

Quant à SPARTE, apparemment la formation militaire des femmes et des hommes ne lui a finalement servi à rien, elle a chuté elle-aussi.

Et quant au nostalgique "GROUPE SPARTE" suivant les traces du "GRECE" s'il brille un moment dans les élaborations compliquées de l'ultra-droite, c'est parce qu'à droite la place est vacante et à gauche désertée par les pétitionnaires d'un jour et de toutes les causes, sans plus de réflexions...

Et les femmes grecques actuelles?
Continuons nos explorations sur Internet, bien sûr! Et qu'elles veuillent bien m'excuser d'avoir servi de prétexte pour cette note...

Michel Sidobre

09:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes, république