Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2009

MA CHRONIQUE n°1 SUR ECRAN LOCAL

Vient de sortir sur "Ecran Local", grâce à la complicité de Stéphane Kowalczyk, ma chronique n°1.

Michel Sidobre







Cliquez sur le lien pour un écran plus grand:

http://www.ecranlocal.com/index.php?id=280

29/01/2009

VOYOUCRATIE PATRONALE ?


PICTO_Caissiere[1].jpg


Je me suis toujours intéressé au sort des salariés qui travaillent dans la grande distribution comme d'ailleurs de celles- ce sont souvent des femmes - qui occupent leurs journées au service des personnes âgées à domicile ou en EPAHD.

J'avais d'ailleurs fait une petite conférence, il y a quelques années : "Travail et Spiritualité" où j'indiquais que les salariés du secteur de la distribution n'étaient pas entièrement mécanisés et conditionnés par les formations internes, en donnant l'exemple de la caissière ou de la responsable de rayon qui vous indique un autre magasin où vous trouverez ce que vous cherchez vraiment.

Pour l'heure, il s'agit d'une fermeture des grandes surfaces décidée - à juste titre- par la Préfecture de l'Aude en prévision de la tempête.

Les salariés n'ayant pas travaillé- il s'agissait tout de même d'un cas de force majeure- le patronat de la distribution voudrait obliger les salariés à payer d'une façon ou d'une autre!
On se croirait au XIX ème siècle look "Germinal"!

Les syndicats indiquent de faire valoir la notion de chômage technique qui semble, en effet, convenir à cette situation exceptionnelle.

La grande distribution serait-elle "à la rue"? A vot'bon coeur!

Espérons que le bon sens gagnera...et les syndicats.

Michel Sidobre




Découvrez Bézu!

28/01/2009

PORT-LA-NOUVELLE, LE PORT DE NARBONNE...

Pln3[1].jpg



Je l'avais indiqué dans une note précédente, Georges Frêche, Président de la Région Languedoc-Roussillon, a mis à flots son projet de développement du port de commerce de Port-la-Nouvelle qui devient le débouché de Narbonne en Méditerranée.

Bonne nouvelle les "petits métiers", nos pêcheurs méditerranéens ne sont pas oubliés avec des équipements modernes prévus pour leur faciliter l'activité...ainsi que les plaisanciers.

Penser la globalité maritime n'était pas arrivé depuis longtemps dans la Région, les anciennes équipes limitaient leurs ambitions au littoral bronze-cul sans penser au développement commercial international ou au maintien des activités traditionnelles.

Développer le tourisme gastronomique avec le poisson de l'Atlantique c'est difficile!

Le tourisme conservera une place mais de nouveaux équilibres devront être trouvés.

Pour ma part, je me réjouis de ces projets, j'attendrai cependant la position de mes amis pêcheurs...

Michel Sidobre




Découvrez Calogero!

26/01/2009

LES OUVRIERS MUNICIPAUX...

671_F203LUN[1].jpg

Photo "Midi Libre"


C'est un "Coup de Coeur" et non un "Coup de Griffe".

La rumeur dans beaucoup de villes en France voudrait que les ouvriers municipaux ne foutent rien.

Si, individuellement ou par petits clans cela peut exister, il faudrait, tout de même, se rendre compte que ces personnes travaillent souvent alors que nous nous levons à peine, installent puis enlèvent de lourds dispositifs pour les fêtes et braderies, assurent mille tâches dont nous n'avons même pas l'idée...
Bref, ils mettent en place le décor de notre vie sociale et citoyenne, propre, policé.

Par cet après tempête à Narbonne, sur l'agglomération et plus généralement en notre Midi, c'est grâce à eux que nous pouvons à nouveau vaquer à nos occupations. Ils ont, y compris le dimanche, agi en urgence puis vont peu à peu rétablir la situation afin de revenir à leur travail quotidien qui fait de nous des citadins heureux de vivre dans nos villes.

Qu'on y pense un peu avant de jeter un papier n'importe où, les beaux temps revenus!

Michel Sidobre



Découvrez Gold!

25/01/2009

APRES LA TEMPÊTE...

J'avais parlé des vieilles peurs humaines des éléments, peurs fondées malheureusement. (Les 3 petits cochons ).
La tempête a laissé des morts et des familles dévastées.

Quand je suis sorti aujourd'hui - j'avais déjà vu des articles sur "Midi Libre" Internet, j'ai découvert les arbres cassés ou arrachés, des tuiles ayant abîmé des voitures, des panneaux publicitaires tordus...

Et pourtant le calme plat d'une journée d'hiver ensoleillée.

La nature nous a encore montré que nous aurons un jour une fin, pour certains, ils n'ont peut-être même pas eu le temps de comprendre, leur vie étant ôtée d'un souffle, d'un souffle trop fort.

Les pertes matérielles, même si elles mettent parfois dans l'embarras - ne pas pouvoir se rendre au travail - ne sont rien à côté des douleurs humaines.
On pourrait même dire, par ces temps de crise, que l'argent dont seront dépossédées les compagnies d'assurances pour refaire une toiture ou réparer une voiture, fera du bien aux artisans...
Amère consolation d'un temps gris, qui, dans l'Aude, nous fait rappel des inondations d'il y a dix ans : c'était en 1999!

L'homme reprend son courage après la peur, comme dans le poème de Kipling : "prêt à rebâtir"...

Michel Sidobre

16:55 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)