Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2009

"ARNAQUE" AU GRAND NARBONNE.

J'aime la poésie, notamment celle qui vient de gens anonymes dans nos villages du Languedoc : je me souviens récemment avoir entendu de belles choses à Bessan de personnes de ce village, notamment un homme qui avait construit sa poésie sur le parallèlle classique de la croissance d'un arbre, planté à sa naissance et des aléas de sa vie. Des écrits d'une dame âgée du village.

Je me souviens avoir entendu à Sallèles d'Aude, un beau calendrier floral, écrit par une homonyme...

Je me suis donc rendu - avec méfiance car j'avais déjà eu affaire à "Mille Poètes" précisément à Bessan- au Grand Prix de Poésie "Charles Trenet" partenariat de la Médiathèque (Grand Narbonne) et de cette association.

Après six ou sept poésies et trois ou quatre prix, avec un ami professeur de français, nous partîmes promptement.

Un vrai scandale, consternant, vu le libellé ronflant de Grand Prix "Charles Trénet"!!!

On peut comprendre que toute personne tente d'écrire, essaye d'améliorer son écriture, mais peut-on admettre qu'une association verrouille de sa médiocrité un Prix portant ce nom prestigieux de la poésie, avec le soutien du Grand Narbonne?

C'était encore pire que les textes d'"Arts et Lettres Septimaniens", c'est tout dire!

Le serpent se mordait la queue: des poésies sur le poète et la poésie, mal écrits, des scolaires auraient fait mieux.

J'espère que le Grand Narbonne ne continuera pas dans ce partenariat qui ridiculise notre Communauté: ville et villages compris, ce qui est dommage pour tous les créateurs qui existent et que l'on rencontre justement dans les villages lors de journées consacrées aux livres et à la poésie

Je suis plus qu'étonné car le travail du Grand Narbonne sur le secteur culturel est jusqu'à présent intéressant.

Michel Sidobre

 

18:49 Publié dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poésie

LA COMPAGNIE BAUDRACCO, OUI!

BAUDRACCO.JPG
Ce samedi 31 octobre, ceux qui ne veulent pas manquer un évènement de la saison théâtrale viendront au Théâtre!
Hier soir, avec de nombreux narbonnais - mais pas encore assez, vue la qualité du spectacle - et des habitants des villages, nous avons eu droit à un impérial "Marius", dominé par Jean-Claude Baudracco.
Une domination bienveillante qui loin d'écraser les autres acteurs leur offre une dimension à la taille de la scène de la salle rouge ouverte, au-delà du café, sur le Vieux Port et sa mer bleue.
Le jeu des acteurs peut alors se déployer, libre et serein.
Le texte de Pagnol ce sont les réflexions de mon père, le souci des convenances et du voisinage de ma mère, des expressions d'une langue qui est la mienne et que je ne pratique pas, c'est aussi sous le rire du quotidien, la tragédie, le destin qui avance...
C'est notre vie à chacun, d'ici, dans les territoires de notre Sud.
Le théâtre populaire qui reprend la tradition itinérante du Chichois dont mon père me parlait.
Oui, Pagnol nous parle de nous tout en étant aussi classique que Molière qui s'établit un instant parmi nous pour y rester par la vie que ranime chaque troupe à chaque représentation.
Aristote quand il parlait de théâtre n'évoquait pas le texte mais toujours la représentation cette "transsubstantiation" qui fait vivre l'esprit d'un auteur et anime le spectateur lui redonnant son histoire, ce qu'il appelait "catharsis".
Ce qui parle en nous du texte de Pagnol, nous le devons bien à ces acteurs inspirés.
Après le spectacle, en coulisses, un apéro réunit ensuite autour de la troupe quelques amis, histoire de prolonger le plaisir et de redescendre en douceur du Paradis.
Merci Jean-Claude et à ce soir.
Michel Sidobre

Où SONT LES FEMMES?

Je suis toujours irrité quand une femme en politique n'est pas à la hauteur.

J'ai, certes, une exigence plus importante que pour un homme - pourtant les hommes en politique sont loin d'être tous brillants! -, ce n'est pas que je considère que les femmes soient moins capables mais les éclaireuses doivent être exemplaires pour que la troupe entière ne soit pas anéantie avant d'avoir montré sur un champ social grandeur nature, avec des postes clefs, toutes ses capacités.

L'exemple de ma grande soeur - disparu à l'âge de 30 ans -, institutrice investie dans le mouvement associatif m'a toujours servi de guide : idéalisation du deuil, certes, mais réalité aussi d'une femme qui était en marche aux côtés d'autres et avec les hommes dans les combats laïques.

Mon éclaireuse - qui avait d'ailleurs fait partie des "Eclaireurs de France" - continue, dans le fond de mon coeur son rôle auprès de moi. Comme les professeurs, plus tard, au Lycée m'enseignèrent peu à peu à avoir du respect pour les performances scolaires de mes condisciples féminines...

Où sont les femmes? Non, je ne vais pas vous chanter du Juvet! Où en sont-elles en politique dans notre Languedoc-Roussillon?

Pour en savoir plus, rendez-vous le 14 novembre, Salle des Synodes de 10h à 14h 30...

Communiqué de l'Assemblée des Femmes Languedoc-Roussillon

                                          

LES FEMMES SUR LA SCENE POLITIQUE REGIONALE

  Radiographie de la parité en Languedoc-Rousillon

 

(Hôtel de ville de Narbonne - Salle des Synodes -  14 novembre 2009 -10 heures /14 heures 30)

 

                Une  Table ronde, « La parité à l’épreuve du partage du pouvoir », réunissant un panel de maires, élu(e)s de communes du Languedoc Roussillon  suivra cette présentation.

 

            L’Assemblée des femmes –Observatoire de la parité du Languedoc Roussillon sera accueillie par Jacques Bascou, député maire de Narbonne.

Par ailleurs, l’Association recevra :

-         Emmanuelle Latour, Secrétaire générale de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes, Service du Premier ministre (Paris)

-         Fatima Lalem, adjointe au maire de Paris

-         Robert Navarro, sénateur de l’Hérault et vice président du Conseil régional

La matinée sera conclue par Georges Frêche, président de la Région Languedoc Roussillon, signataire de la Charte européenne pour l’égalité des hommes et des femmes dans la vie locale.

 

*  10 ans après la modification de la Constitutionnelle (la loi « favorise l’égal accès des hommes et des femmes aux mandats électoraux et aux fonctions électives » et précise que « les partis et groupements politiques contribuent à la mise en œuvre de ce principe »), ce Rapport évalue les avancées véritables en Languedoc-Roussillon.

Sous forme de recherche-action, l’Assemblée des femmes – Observatoire de la parité du Languedoc Roussillon a mesuré commune par commune, intercommunalité par intercommunalité, département par département, scrutin par scrutin,  qui avait été attentif non seulement à la lettre de la Loi, mais aussi à l’esprit la Constitution.

Où sont les femmes aujourd’hui ? Quelles sont parmi les collectivités, parmi les assemblées,  les « bons élèves » de notre région ? Et les autres ? Rien ne manque ici. Ni la mesure des volontés politiques locales, ni l’avis des élus les moins performants, ni celui des femmes…

 

 

 

Contact : Geneviève Tapié – 06 72 28 79 33

30/10/2009

LA CHASSE A LA PALOMBE

Du rififi autour de la chasse à la palombe...

Mes amis chasseurs se mobilisent en ce moment afin de défendre une chasse traditionnelle.

Quels arguments l'emporteront dans une France honteuse des campagnes qui la nourrissent depuis des siècles et continue encore à la nourrir?

Quelle méconnaissance de la nature et de la République qui donna à chacun le droit de chasser jusqu'alors réservé aux seuls nobles!

Quel crétinisme écologique, dénoncé par Allègre, à propos de Nicolas Hulot!

Dernièrement, je mettais en ligne, le traditionnel "tuer le cochon", les sensibleries citadines s'exprimèrent, autour de ce qui fût longtemps un acte de survie et le demeure encore souvent dans nos petits villages où la misère se cache parfois longtemps jusqu'au suicide.

On peut aimer le vol des oiseaux et aimer en retrouver un dans son assiette: il ne s'agit plus de la même réalité et je précise pour nos écologistes des villes qu'ils se mangent plumés et vidés ce qui leur évitera la mésaventure des héros de "Ravage" de René Barjavel qui consomme une poule au pot qu'ils ont omis de vider.

Bonne chance à mes amis chasseurs que je sais respectueux de l'environnment!

Michel Sidobre

05:46 Publié dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chasse

29/10/2009

SAINT ANDRE DE ROQUELONGUE

J'ai raison de continuer ma tournée de lectures autour de "LAGUNES" et de mes autres écrits.

J'ai reçu un accueil sympathique et chaleureux à la Médiathèque de Saint André de Roquelongue.

Un public entièrement du village "écepté" la présence amicale de Jean-Claude Baudracco venu me soutenir et cela à deux jours de ses représentations du 30 & 31 , Marius et Fanny, au Théâtre Scène Nationale de Narbonne! Je le remercie de sa présence attentive et chaleureuse!

Un public lui aussi très appliqué et agréable.

Des bénévoles qui m'accueillirent ainsi que tous les spectateurs(trices) en confectionnant avec métier une imposante table d'apéritifs où trônaient les petits vins du coin.

Et veillant à tout et à chacun: Sophie, la responsable de la médiathèque.

Outre les lectures, profitant de la présence de Jean-Claude, nous ouvrîmes la discussion sur le travail des cinéastes du renouveau du cinéma narbonnais, et Jean-Claude nous offrit un "scoop"...

Mais,chut !!!

Après ce moment, petit repas, avec Katy, Conseillère Municipale et son compagnon.

Une belle soirée d'automne nimbée d'une légère brume.

Michel Sidobre

Site littéraire:

http://sidobremichel.onlc.fr