Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2013

Michel SIDOBRE : Mes " cousins " de SETE...

On se moquera de moi en disant que j'ai des cousins à la mode sétoise...

Mais quel plaisir il y a quelques années en cherchant sur Internet de retrouver du cousinage SIDOBRE à SETE, du cousinage de mon père PAUL et de mon oncle RENE de Laurens...

Cela doit remonter à 3 ou 4 générations : il faudra, peut-être, que j'approfondisse! ça remonte à mon grand-père PHILIPPE que je n'ai pas connu...pour raisons...de famille.

Oui FRANC et MARIE-JOSE, ERIC, JADE...!!!

Et il y a quelques jours j'ai été alerté par Jeanne CORPORON actrice et épouse du réalisateur Gérard CORPORON de " Sous le regard de Rimbaud " que son mari faisait partie de ce cousinage !

Nous avons été ensemble dans " Georges Brassens, la mauvaise réputation " sans nous connaître, elle, actrice, moi figurant :

Jeanne Michel.jpg















Et en parcourant internet je viens de découvrir que, dans la réalité, étant la fille du meilleur ami de Georges BRASSENS, Henry DELPONT, elle était sa filleule et la filleule de " la Jeanne " de la chanson!

http://www.lettredesete.fr/index.php/commune/echos/3039-l...

Elle est surtout une actrice expérimentée, comme Henri COHEN qui joue dans " Sous le regard de Rimbaud "...

Un seul regret, je vois relativement peu mon cousinage de SETE et, en tout cas, je compte bien rencontrer ces nouveaux cousins : GERARD et JEANNE et voir davantage les " anciens "!!!

...J'ai de la chance par quelques mails elle éclaircit pour moi les méandres de ce cousinage nombreux!

Pourquoi tout cela me touche tant ? Certainement parce que je n'ai jamais connu ce grand-père PHILIPPE :

Un extrait de " ET POURQUOI PAS NARBONNE ? " , disponible à la FNAC en ligne, vous l'expliquera:


Pastis, olives et souvenir :


Je dois vraiment me lever trop tôt.

La moindre goutte d’alcool me donne une légèreté

et cette agréable désorientation qui m’est une oasis

dans ces premières journées précédant l’été.

C’est ainsi qu’aujourd’hui j’ai sacrifié à ma patrie

méditerranéenne en demandant un pastis à la

terrasse ombragée du « Rive Gauche ».

J’étais un peu déçu que cette modeste libation ne

s’accompagne d’olives du pays et à tant faire de

« Lucques », souveraines pour tout palais un peu

connaisseur.

Olives Lucques qui jouent un rôle essentiel dans

mon identité…

C’est une histoire de famille, celle de ma famille

paternelle.

Mon père ayant contracté un premier mariage avant

d’épouser ma mère fut éloigné du domicile parental

par ma grand-mère.

J’ai donc passé une douce enfance, entouré de

mon père et de ma mère, jusqu’à douze, treize ans,

sans imaginer que mon père eût des parents.

Mais, après la mort de mon grand-père- dont je ne

soupçonnais nullement l’existence- je rencontrai

une grand-mère supplémentaire (je connaissais

jusqu’alors ma seule grand-mère maternelle, veuve

précoce, gentille et ridée, tout habillée de noir à la

mode espagnole) et un oncle, encore plus colossal

que mon papa, avec des yeux bleus et une rapidité

 

d’élocution surprenante et un peu bégayante.


Mon tonton était célibataire et assumait les tâches

domestiques pour ma grand-mère que je

découvrais voûtée et avec quelque chose d’un peu

dur dans l’abord, ce qui me fit intégrer- sans doute,

un peu plus tard- dans cette rugosité même, la

fameuse dimension paternelle, vécue jusqu’alors à

travers la figure bienveillante de mon paternel.

Cette dame avait cependant pour moi des bontés

dont elle avait privé- au moins, beaucoup d’annéesmon

père, et je repartais maintes fois avec une de

ces pièces massives de cinq francs dont je regrette

encore la disparition de par leur esthétique et

l’empilement que je réalisai dans une carafe en

terre achetée lors d’un « pèlerinage » athée sur les

lieux d’origine de cette famille jusque là inconnue

dont je porte le nom, et peinte de ces

lettres : « Labastide- Rouairoux ».

Carafe que je cassai malencontreusement de

longues années après lors d’un déménagement et

qui me fait peut-être écrire aujourd’hui.

Nous furent donc souvent invités mes parents et

moi à Laurens où était né mon père, dans cette

maison un peu sombre et ancienne aux couverts

argentés qui étaient mis en notre honneur, en celui

de ce fils prodigue qu’avait été mon père, surtout

pour lui, mais je ne comprends que maintenant.

Je mangeai en trouvant un drôle de goût aux mets

qui nous étaient servis : les couverts qui se

désargentaient transmettant une note désagréable

à toute chose.

 

A toute chose ?


Non, un seul arôme résistait, le produit que je

découvrais, que je n’avais jamais goûté

auparavant : les olives Lucques.

Je ne sais plus si mon oncle les achetait à Laurens

ou chez un commerçant de Béziers, mais nous

étions régulièrement accueillis en leur présence

verte et sensuelle, craquante, végétale, salée, du

sel même de la vie.

De vivant, il ne reste plus que moi.

Ma grand-mère est morte deux années après ; bien

des années plus tard mon père ; ma mère

s’accrocha encore dix ans (beaucoup pour moi) ;

mon oncle enfin qui avait tenu le coup, à son goût

beaucoup trop longtemps…

Il me reste les Lucques, toujours aussi vivantes, qui

me parlent en secret de ma région, de mes racines,

de celui que je suis devenu et que je deviendrai,…

grâce à elles.




Michel SIDOBRE

Site d'auteur:

http://sidobremichel.onlc.fr

Site Acteur & Figurant:

http://michelsidobre.onlc.fr



27/06/2013

Bande-Annonce " SOUS LE REGARD DE RIMBAUD " de Gérard CORPORON

Un film dont j'ai déjà parlé sans savoir que le réalisateur Gérard CORPORON est un SIDOBRE authentique par les femmes...D'ailleurs, en général, on naît d'une femme !

Dire aussi que sa femme Jeanne, joue aux côtés d'Henri COHEN dont j'avais fait la connaissance sur un casting " acteur ", de Véronique LAZARO qui était de figuration sur " Candice renoir " avec moi.

En défendant cette création, je ne savais pas tout cela, y compris que nous figurons Jeanne et moi dans la scène de sortie de l'Eglise dans " Georges Brassens, la mauvaise réputation ".

J'aimais déjà beaucoup Sète, j'y ai découvert, il y a quelques années une partie de mon cousinage, je suis content aujourd'hui doublement : de la parenté dans le cinéma indépendant d'ici...et aussi de nouveaux amis!

Le lien avec le site du film et le DVD:

http://sousleregardderimbaud.jimdo.com/

Michel SIDOBRE

Site Acteur & Figurant :

http://michelsidobre.onlc.fr

Site d'Auteur:

http://sidobremichel.onlc.fr


SOUS LE.jpg
















24/06/2013

" LA NUIT DES TEMPS " de René BARJAVEL

nuit.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens de lire " LA NUIT DES TEMPS " de René BARJAVEL...

J'avais déjà lu " RAVAGE ", " LE VOYAGEUR IMPRUDENT " (adapté à la télé sous le titre " Le jeune homme vert " avec en voix-off Pierre TCHERNIA)...

Même douce mélancolie devant la catastrophe de notre monde : de saison !

A lire...

J'ai lu une notice dans WIKIPEDIA qui indique - outre sa participation au cinéma - qu'il a mis plus d'espoir vers la fin de son oeuvre...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Barjavel

Michel SIDOBRE

Site d'Auteur :

http://sidobremichel.onlc.fr

Acteur & Figurant : 

http://michelsidobre.onlc.fr

Lire la suite

28 & 29 juin 2013 : Fête de la Saint-Pierre à GRUISSAN

S'il y a une fête, en dehors de la Fête de SETE, qui marque bien la typicité d'un village c'est bien la Fête de la Saint-Pierre à GRUISSAN : à suivre sans modération, sauf pour la déambulation entre les maisons de pêcheurs : attention à la carthagène!!!

La cérémonie en l'église du village avec les prud'hommes et les pêcheurs et cette drôle de danse, ce buste de Saint-Pierre récupéré d'un naufrage, les dames aux éventails tellement il fait chaud...

Le lien :

http://www.ville-gruissan.fr/fete-des-pecheurs-de-la-sain...

Le programme : ( en n'oubliant pas d'intercaler à 18 h 30 le samedi, le vernissage de l'Exposition chez POULET de Gruissan):

VENDREDI 28 JUIN À PARTIR DE 22H30


Sérénade des pêcheurs dans les rues du village, accompagnée par le Réveil Gruissanais

SAMEDI 29 JUIN

- 9h30 Discours officiels et présentation de Saint Pierre
- 10h30 Défilé et Grand-Messe
- 12h30 Apéritif dans la Cour de la Prud’homie
- 16h30 Hommage à Saint-Pierre à l’église
- 17h30 Bénédiction des flots au Port des Pêcheurs
- 22h Concert et bal dans le village avec l’orchestre "Eden"

 

gruissan,fête de la st pierre

 














Michel SIDOBRE

Site d'Auteur:

http://sidobremichel.onlc.fr

Acteur & Figurant :

http://michelsidobre.onlc.fr



EXPO " ART CUBE " à VAILHAN (34)

Une invitation de Claude ABAD :

Bonjour,


J'ai le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition à laquelle je participe ;  

"Art Cube se met sur son 37" 

la Galerie 37, près de Roujan, dans l'Hérault
le vendredi 28 juin à 18 h. 30

J'espère vous y rencontrer.
Bien amicalement.
C. ABAD


ART CUBE.jpg












Michel SIDOBRE

Site d'Auteur:

http://sidobremichel.onlc.fr

Site Acteur & Figurant :

http://michelsidobre.onlc.fr