Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2016

DARK PATCH : Interview du réalisateur Emmanuel SAEZ par MARITIMA TV

C'était le 21 mars 2016 à MARTIGUES ... Un film dans lequel je joue le prêtre Jean Anselme...

Voir note précédente concernant le tournage.

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

Michel Sidobre Acteur

 

Emmanuel SAEZ.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo et Article de MARITIMA TV:

 

Vidéo et article MARITIMA TV

 

 

Lundi dernier, la médiathèque Louis Aragon était le décor d'une scène de 'Dark Patch', un film long métrage du Saint-Mitréen Emmanuel Saez. Tout à la fois scénariste, réalisateur, producteur, voire cadreur, Emmanuel Saez n'en est pas à son coup d'essai. Il s'est déjà essayé au film court et moyen métrage avec succès puisque son dernier, intitulé 'Overcast', a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals en Europe et aux Etats-Unis. Un distributeur aurait bien pris ce dernier film s'il avait fait 20 minutes de plus.

Plutôt que d'allonger un film terminé, le réalisateur décide d'en faire un autre. Il revient avec le scénario 'Dark Patch' : Rome est détruite, le Vatican avec, le Pape est exilé en France. Ses six gardes du corps tentent d'empêcher l'Apocalypse, aidés par un policier et un prêtre. L'idée de base (le Dark Patch - la tache sombre) s'inspire d'un article du neurologue controversé Gérard Roth qui, en 2013, a prétendu avoir trouvé une tache sombre dans le lobe frontal des criminels. Il n'en faut pas moins à Emmanuel Saez pour imaginer un monde où les chevaliers de l'Apocalypse, possédant cette tache sombre, la transmettent à ceux qu'ils croisent afin de détruire le monde. Un film on ne peut plus fantastique.

Le premier coup de caméra a été donné en juin 2015, le dernier sera bouclé en juin... 2016, pour un total d'un petit mois de jours de tournage cumulés. Tournage en lumière naturelle, réalisateur à la fois '1er assistant réal' et 'machino', bonne équipe de bénévoles, le tout fait penser à la réalisation d'un court-métrage. Mais Emmanuel Saez avec une bonne dose de système D ne l'entend pas de cette oreille. Refusant d'avoir un rendu 'pauvre', il concentre ses modestes moyens financiers (12.000 euros) sur le visuel. Ainsi les costumes des personnages principaux sont réalisés par un costumier, un vrai, et il n'hésite pas à déplacer l'équipe de Martigues à Toulon, de Rome au désert de Barnéas en Espagne. Quant aux comédiens principaux, ils sont loin d'être des amateurs même s'ils sont bénévoles comme les autres.

Avec ce film ambitieux Emmanuel Saez espère convaincre un distributeur. Gageons que si la qualité est au rendez-vous à l'image du précédent 'Overcast', nous verrons son œuvre sur les écrans et c'est tout à fait réalisable... Après tout, 'El Mariachi', premier long métrage de Robert Rodriguez (Desperado, Une nuit en enfer, Sin City...) a été fait avec un budget de 7.000 dollars et beaucoup d'huile de coude !

En vidéo l'interview d'Emmanuel Saez.
 
 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.