Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2016

Michel SIDOBRE : Ce qu'on laisse avant de mourir...

La dimension intime du souvenir, nul d'autre que soi ne peut y accéder...

Trop de choses à taire.

 

 

Il y a la nostalgie dont on peut parler, même parfois avec abondance, ce qui n'intéresse que le locuteur.

La nostalgie, c'est ce qui a un moment a été un lieu, des gens, des émotions entre eux et moi, un présent.

Et, on y revient...quand on peut. Plusieurs fois ou une fois.

 

Ainsi la Maison Forestière des Plos, au-dessus de St Guilhem le Désert.

Première fois : un stage de la Jeunesse Communiste Marxiste- Léniniste de France pour Pâques - ça ne s'invente pas - il fait froid, nous sommes en 1976 ou 77, je pense.

Sous la tente il fait froid mais aussi dans la Maison où d'autres "camarades" ont choisi de se coucher, l'un enveloppé dans une couverture dorée de survie, transpirera mais ce sera bien le seul!

Je découvre dans la journée les narcisses à plusieurs têtes; je n'en avais jamais vu dans la Lozère de ma jeunesse.

 

J'ai dû revenir quelques fois, mais pas tant que ça : je découvre lors d'une de ses visites ultérieures, ce que j'apprends être un cormier (ce que ma grand-mère maternelle Thérèse appelait un sorbier dont je mangeais les fruits blets, enfant, en venant passer des vacances à Narbonne)...Lien végétal du souvenir.

Peut-être une de ces fois avec mes trois enfants : la petite Estelle, grande soeur Carole et Olivier :

Les 3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une photo toujours conservée dans un porte livret de Caisse d'Epargne , aujourd'hui complètement rongé, usé.

 

 

Lors d'un de ces retours : nouveauté : des ânes et la Maison habitée!

 

La campagne est toujours agréable : on monte toujours par le chemin en voiture et on peut se promener alentours, ramasser des asperges quand c'est le moment ou marcher sur le Chemin de Grande Randonnée...

 

 

Cela fait des mois que j'ai envie d'y retourner; en consultant internet je vois que l'accès n'a pas changé mais que la Maison est devenue LA MAISON DES LÉGENDES...

http://www.maison-des-legendes.fr/

On attire le touriste comme on peut, alors que les vraies histoires qui se sont tissées autour valent aussi qu'on s'y arrête... 

Mais, il faut bien que les lieux évoluent et qu'y évoluent d'autres gens, d'autres histoires dont jamais on ne parlera...

 

Mes enfants sont grands...Il y a même des petits enfants.

Y sont-ils déjà retournés ?

 

Et moi ? Quand ?...ou jamais.

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

Michel Sidobre Acteur

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.