Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2016

De la fragilité du support...

Mon ami Serge-Elie MASSON a laissé un commentaire qui a sa part de vérité et de pertinence sur la note :

De la trace laissée... dans ce blog.

Oui, comme le dit aussi ironiquement Molière sur ce qui se grave dans le marbre...

Les traces laissées que j'évoque sont celles de mes recueils, de mes apparitions dans le cinéma indépendant et mes figurations à la télé ou au cinéma...

Traces qui se confondent avec les sentiments et les émotions qui constituent mes relations aux proches et aux moins proches...Pour ces derniers, inconnus, mais dont le jugement m'intéresse aussi, c'est bouteille à la mer.

Mais la bouteille à la mer a toujours quelque chose de " magique" selon le terme galvaudé actuellement, un peu comme un autre objet : le cerf-volant qui a donné lieu à un film magnifique assez propagandiste mais que l'on peut conseiller à un jeune public pour la camaraderie, l'amitié entre les peuples : 

 

Le cerf volant du bout du monde

 

Trace infime et aléatoire donc pour les temps proches...

 

Quant à toute création humaine, elle n'est que poussière dans les temps de la Terre, notre planète, et rien dans l'espace de l'Univers...

 

Marc-Aurèle Antonin a écrit là-dessus, bien avant nous !

Poussières colorées du mandala à peine terminé, effacées par le moine bouddhiste ....

Les maisons des trois petits cochons finiront toutes par être balayées, réduites à rien...

 

maxresdefault.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

Michel Sidobre Acteur

Commentaires

Quel joli texte. ça laisse rêveur quant à notre destinée, si éphèmère.

Écrit par : Lavallière | 19/07/2016

Quelle belle écriture.

Écrit par : Serge Elie MASSON | 01/08/2016

Les commentaires sont fermés.