Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2017

Michel SIDOBRE : Le grand mépris des politiques...

Depuis de longs mois j'ai renoncé à "dénoncer" les politiques, tous les politiques, qui, entre autres, par une politique de banditisme international, suivant les USA, ont attiré le malheur loin de nous, puis au cœur de nos nations .

Comment considérer que ces gens-là qui ne méritent que le fouet ou la pendaison défendraient des valeurs supérieures à celles des islamistes ? Tiens, les derniers pourraient les égorger ou les lapider - ils aiment bien ça- que je n'aurais aucune compassion pour eux. Malheureusement le " mérite" des politiques n'est pas justement sanctionné.

Au lieu de cela, ce sont les pauvres gens d'Egypte, de France, ou d'ailleurs qui finissent trop tôt une vie parfois à peine commencée... Des militaires engagés dans des opérations mal gérées politiquement et des policiers sur notre sol.

Ils ne valent pas mieux les uns que les autres (les politiques et les islamistes).

 

 

Aussi j'ai laissé le temps s'écouler...Ce temps qui finit toujours par donner raison ...

Alors aujourd'hui " ça dégage ".

Bien ! Mais au profit de qui ?

Des mêmes, " nouveaux venus en politique " - ce qui n'est souvent pas vrai - et même s'ils sont novices, je pense que la majorité de ces futurs élus, ont des dents qui rayent le plancher. Ils ne viennent peut-être pas chercher directement de l'argent comme leurs prédécesseurs mais à coup sûr des POSITIONS pour faire fructifier leur image pour leur petite entreprise ou les batailles médiatiques d'universitaires...Plus porteur une élection que Twitter ou Facebook... A voir...

 

Si la politique internationale des anciens élus a conduit à la catastrophe, que dire - pour ne parler que de choses dont je suis quotidiennement le témoin - du manque d'imagination de nos proches élus quant à la Culture.

Ils ont un pays en or, ils ne savent que faire.

Rien ou si peu.

 

Alors, attendons la suite... En espérant qu'un jour on cesse de courir après une démocratie qui ne sera pas la solution, encore moins avec ce leurre de la participation incessante et tous azimuts. 

LE PIRE... Et on ne se représente pas ce que cela sera.

En espérant du meilleur, un jour lointain posé dans les nuages, pour les futures générations.

 

Vitre brisée.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire