Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2017

Clientélisme et effondrement du Parti Socialiste.

On le sait le Parti Socialiste a été principalement un Parti soutenu par des permanents, des personnes gravitant près de lui, dans son orbite rémunérée et peu un parti de véritables militants.

Son effondrement, outre la mauvaise foi à soutenir, pendant 5 années, un François Hollande accumulant bourde sur bourde, est largement dû à deux facteurs : les possibilités moindres d' "arroser" les clients avec la baisse des finances des collectivités territoriales, la remise en question du "mille -feuilles administratif" et la baisse de poids relatif dans la société des troupes de fonctionnaires et des services publics, pas forcément numériquement mais en terme d'image et d'influence, nous dirons de "prestige et de rayonnement social".

Le rayonnement déjà très ancien du professeur étant supplanté par les jeunes élites "surdouées" ' à voir...) de la "nouvelle économie".

Le Parti Socialiste à bout aussi de propositions, paresseux, ne faisant plus profiter que les élus et les tout proches des bénéfices des subventions et divers frais de "représentation" pris, en dernière analyse sur les secteurs productifs, en un mécanisme plus parasitaire que de "redistribution" à ceux qui en avaient besoin.

"Avachi" correspond bien à l'image finale que laisse ce Parti.

...Vautré dans les délices d'une ancienne politique, qui, n'en doutons pas, va continuer, avec d'autres partis et d'autres personnages, sous des formes voisines...

 

Hollande-Rap.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

 

 

 

 

 

 

AIDEZ mon recueil " ÊTRE " :

 

RENDEZ-VOUS sur LEETCHI pour CONTRIBUER à mon nouveau recueil :  " ÊTRE "

https://www.leetchi.com/c/projets-de-michel-sidobre-16648...

 

Intimités secrètes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intimités secrètes de Jean GOUNIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire