Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2018

THAU : Aubaine et choix politiques

Aujourd'hui, j'ai été bien content de retrouver mes coquillages de THAU aux Halles de Narbonne, après une interruption longue de plusieurs semaines...

Mais qu'on fait les politiques autour du Bassin de Thau pour canaliser et/ou traiter les eaux des épisodes importants de pluie que connaît notre région depuis...des siècles?

Apparemment, pas grand'chose puisque toute la merde ou presque se retrouve après ces épisodes dans l'Etang...Il me semble, pourtant, que, déjà, Georges Frêche avait évoqué le problème.

Alors, s'il faut - plus ou moins - se réjouir du Cinéma qui vient faire connaître notre existence de méditerranéen, sans accent* et sans notre mode de vie, à travers des séries de toutes les grandes chaînes de télévision et de films de cinéma, il serait peut-être temps d'investir MASSIVEMENT dans le traitement des eaux.

Car le touriste et sans doute l'acteur, n'apprécient que très peu la "turista".

Autre pollution : les vignes qui encore dans cette aire tardent à passer à tout le moins à l'agriculture "raisonnée" et pourquoi pas "bio"...Avec des vins qui, personnellement me plaisent mais qui devraient évoluer vers ces normes.

Quant à une agriculture locale et "bio", par exemple, du citron qui accompagne pour certains le plat de coquillages, elle serait un tampon écologique à développer sur les pourtours du Bassin.

 

Les politiques se réjouissent de l'aubaine du cinéma et du tourisme sans y avoir été pour grand'chose : " Puisque ces mystères nous dépassent feignons dans être l'organisateur "...

ALLEZ ! OCCUPEZ-VOUS PLUS SÉRIEUSEMENT DE L'EAU et ne nous dîtes pas que cela coûte cher car c'est l'argent de nos impôts qui, au moins, serait bien utilisé.

 

 * Les accents de notre région sont quasiment bannis des séries télévisés et des films tournés ici, les acteurs de la région sont des régionaux sans accent ou des résidents venus d'ailleurs, c'est un constat due à une politique volontaire de toutes les productions. Parfois curieusement, on entend un accent marseillais dans la bouche d'un "villageois".

 

 

 Ce que disait Georges Brassens sur l'uniformisation de la langue française :

 

 

 

 

Ciné Michel Sidobre.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

Les commentaires sont fermés.