Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2008

"D'ELLES" ET LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES...

D elles.JPG

Tout se tient.

Si j'ai écrit "Des femmes et des hommes en vert" décrivant le travail qui rend la pleine dignité aux personnes en situation de handicap, parce que j'ai choisi l'incertaine carrière de Psychologue...

Si j'ai écrit "La Maison indivise", en hommage à mes parents qui m'ont donné, -sans y faire attention (?)- une éducation et des valeurs...

Si j'ai écrit "Gruissan la fleurie, l'île aux pêcheurs" parce que j'aime les gens et mon Languedoc-Roussillon.

Si j'ai écrit "Et pourquoi pas Narbonne?", dans le doute de ce qui serait le mieux pour mon épanouissement : Narbonne ou Montpellier.

Si j'ai écrit "La vie en rouge" parce qu'après la passion, la vie doit se poursuivre...

Je ne pouvais qu'écrire "D'Elles" après une brève passion, livre ouvert aux souffrances, guidé par l'amour et l'espoir.


Amour, valeurs, espoirs, épanouissement malgré les aléas, et peut-être grâce à eux, qui nous rendent plus forts...

N'est-ce pas aussi, souvent, le sort de ces femmes battues, violées et malmenées. Amenées machiavéliquement à la honte d'elles-mêmes par les traitements sadiques dont elles sont, de trop longues durées, victimes?

Et pourtant, en sortir est possible...

Un long chemin vers une estime humaine de soi, en trouvant dans la société d'autres personnes qui se révèlent : solidaires.

De seules on se retrouve ainsi de plain-pied dans une vie sociale où les lois protègent et où l'univers s'ouvrent à toutes sortes de projets que l'on croyait réservés à d'autres: projets personnels, associatifs voire économiques...

Oui, l'espoir est possible.

J'ai dû - pas seulement en écrivant "D'Elles" - réaliser, au cours des années, et avec la chute relative des capacités viriles qui vient avec l'âge (ce qu'on appelle l'andropause - rigolez! mauvais amis-), ce que mes professeurs de Psychologie lacaniens de Toulouse évoquaient :"Devenir un peu femme, enfin!".

C'est-à-dire quitter la confrontation spéculaire entre mâles pour se permettre d'être, en fait, pleinement soi, et non une image à défendre en en décousant avec d'autres sous des formes diverses.

De fait, j'ai écrit "D'Elles" au féminin.

Pour autant je ne me transexualise pas et je garde assez de libido pour avoir et satisfaire quelques désirs...

Aussi je puis me sentir à l'aise dans l'aide aux femmes victimes des violences qui apparaissent nouvelles chez nous : excisions, mariages forcés et tout ce que les patriarches barbus ou rasés de prêt peuvent bien inventer! C'était déjà pour les dernières citées comme cela à l'époque de notre génial Molière.

Aussi je donne ici le lien, et le mot prend sa valeur et sa saveur, avec le site gouvernemental de l'aide aux femmes victimes de violences.
Site gouvernemental car la République laïque est là pour protéger.

Michel Sidobre

http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/


Découvrez Jean Ferrat!



04/12/2008

Michel SIDOBRE par Stéphane KOWALCZYK

Merci à Stéphane pour ce travail remarquable et donc au site Internet "ECRAN LOCAL" qui signe de très beaux reportages.
Merci aux serveuses de l'"Ave Domitius" et du "Café en Scène" ainsi qu'à son patron.
Merci à mon ami Jean-Yves Glémée de s'être risqué à une lecture...réussie.
Merci à mes libraires de la librairie indépendante "Libellis", 43, rue Droite à Narbonne.

Et merci à mes parents et à ma grande soeur trop tôt disparue de m'avoir permis d'être celui que je suis ...

Et, à l'écrivain Alain Dubrieu qui m'a permis d'être édité pour la première fois.

A mes enfants: Carole, Olivier et Estelle: un peuple instruit peut choisir librement son destin.

Michel Sidobre


30/11/2008

CHRISTIAN PASTRE, ECRIVAIN DU SUD

PASTRE.JPG


Quand on parle du Sud de la France, les gens pensent souvent à la région PACA et non au Languedoc-Roussillon.

Quand on parle écrivains du Sud, on rend hommage au provençal Pagnol mais qui pense à Jean-Pierre Chabrol (décédé et méconnu)!?
Quant aux contemporains Simone Salgas, Christian Pastre ou Michel Sidobre, ils sont enfouis sous les productions de masse des maisons d'éditions que Jacques Lacan appelaient d'un jeu de mots méprisant :"Poubellication"...

Or, donc, Christian PASTRE est déjà paru chez Loubatières : deux livres dont l'un excellent "La fleur de bûcher" roman décrivant la petite noblesse cathare et "Vendanges amères" : belle histoire dans les décors secs mais prodigieusement riches des Corbières ou du Minervois, ma mémoire me fait défaut.

Je n'ai pas lu, à ma grande honte, "Les arbres de l'égalité".

Et voici que Christian Pastre me fait cadeau de "L'apôtre des Vignerons", paru en 2007, chez Pimientos.
Un roman encore, cette fois, sur l'épopée des vignerons du Midi en 1907.

Plus que toutes les célébrations officielles auxquelles nous avons eu droit, je pense que cet ouvrage, s'il est du "tonneau" des autres, me ravira et me fera encore penser que , l'on ne fait pas assez appel à des auteurs de cette sensibilité.

Oui, Pastre, est un auteur qui fait flamboyer le Sud, à travers des histoires narrant l'Histoire, le travail et les paysages des gens d'ici.

A recommander dans nos autres régions de France!

Michel Sidobre



Découvrez L'art A Tatouille!

15:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pastre, écrivain

24/11/2008

"D'ELLES" ET LA JOURNEE POUR L'ELIMINATION DE LA VIOLENCE A L'EGARD DES FEMMES: MARDI 25 NOVEMBRE 2008

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, ce mardi
25 novembre.


Disponible à la librairie LIBELLIS, 43, rue Droite, 111OO NARBONNE;
"D'Elles" écrit en prose poétique de Michel SIDOBRE : les femmes victorieuses de toutes les violences sociales. (7 euros)


libellis@orange.

Ce communiqué ne serait-il que de l'opportunisme de ma part, de la part de l'auteur? Que non!

Cet écrit publié en novembre 2008 date de 2003.

J'ai d'abord proposé d'en laisser les produits à une association s'occupant de violences faites aux femmes en essayant de le publier avec l'aide d'un Conseil Général...impossible!

Ensuite, un ami illustrateur avait confectionné une maquette accompagnée d'une dizaine d'illustrations couleurs magnifiques: trop cher, impubliable!

De guerre lasse j'ai publié dans une collection abordable (7 euros), les textes seuls.

Aussi, je suis content de vous proposer cet opuscule, un jour comme aujourd'hui, en ne devant rien à personne sinon à celle qui l'a inspiré.

Michel Sidobre



Découvrez Georges Moustaki!


07:49 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sidobre, écrivain, femmes

22/11/2008

UN EXTRAIT "D'ELLES" MICHEL SIDOBRE

Mon dernier livre paru "D'ELLES" disponible chez LIBELLIS, 43, rue Droite, 11100 NARBONNE. Juste un texte...


libellis@orange.fr


sidobremichel@yahoo.fr


Textes sur des femmes traversant victorieusement les dures épreuves de la vie...

Je l'ai écrit au féminin.

A vous de le lire...

Vendu 7 euros + port

Michel Sidobre


Appuyer sur Podcast


podcast

10:53 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sidobre, écrivain, femmes