Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/12/2013

LA MACHINE D'ANTICYTHERE

" Mon Languedoc-Roussillon " combat pour la science et contre l'obscurantisme religieux et sectaire...

Bel exemple cette machine découverte vers 1900 dont on récupère plus de 80 petits fragments à côté de 3 ou 4 plus gros morceaux ...Que la science actuelle avec rayons et photographies saura reconstituer...

Belle technologie grecque, à une époque où l'art est également magnifique...

Présentation :

Deux tempêtes au même endroit, à deux mille ans d’écart, ont forcé les chercheurs à changer leur regard sur le développement technologique de la Grèce antique. En 1901, des plongeurs surpris par une tempête se réfugient sur l’île d’Anticythère, entre le Péloponnèse et la Crète. L’alerte passée, ils explorent les eaux autour de l’île et découvrent, dans l’épave d’un navire naufragé un siècle avant notre ère, un formidable trésor archéologique. Parmi les statues et les pièces, un mystérieux objet de bronze de la taille d’un ordinateur portable, présentant sur ses deux faces des cadrans gradués et mobiles. Très vite on comprend que ce mécanisme permettait de présenter divers phénomènes astronomiques et de calculer les dates d’éclipses de Soleil et de Lune, ainsi que celles des Jeux olympiques.

Patiemment reconstituée ces dernières années à partir des quatre-vingt-deux fragments de roues dentées, d’aiguilles, d’axes et de tambours éparpillés dans la cargaison, la fabuleuse machine d’Anticythère fait apparaître une somme de savoirs et de savoir-faire dont on n’imaginait guère capables les mathématiciens de la Grèce antique. Mais si le mécanisme a été créé à Syracuse, comme semblent l’indiquer les dernières études de l’équipe de chercheurs internationale qui a exploré les mystères de cette machine, il n’est pas interdit d’y voir l’héritage du grand Archimède, né dans cette ville une centaine d’années plus tôt.

Le documentaire d'ARTE :

 




 

MACHINE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Auteur : http://sidobremichel.onlc.fr

Acteur : http://michelsidobre.onlc.fr

27/09/2009

L'EPHEBE D'ANTEQUERA

450px-Efebo_antequera_2[1].jpg

Répondant à une internaute sur mon désir que Leucate intensifie les relations avec sa jumelle : Lefkas en Grèce, j'indique qu'Agde n'est pas jumelée à une ville grecque - ce que je regrette- mais à une ville d'Andalousie, avec lequelles les relations ne fleurissent pas non plus, Antequera.

Antequera possède en effet un éphèbe proche de celui d'Agde.

Cela semble peu pour la qualité d'un jumelage

On peut admirer la beauté de la statuaire grecque...

Michel Sidobre

08:13 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sculpteur, antiquité