Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/01/2008

UNE COUCHE D'AUSONE DANS LA LITTERATURE

fd8ba516119763722a16cfc57f6b64e5.jpg


Me délectant du vieux "Guide Romain antique" en Classiques Hachette, j'en suis arrivé à la période du Bas Empire.
Et dans cette période, au chapitre littérature...

J'y découvre des gallos-romains, précurseurs de notre littérature française, jamais étudiés en cours de français et jamais aperçus en latin, vu mon bref passage en cette matière.

Ausone (310? - 395)parlant de Bordeaux, sa ville natale. Quel dommage de n'avoir pas parcouru ce témoignage ancien d'une ville sur notre sol... Il a écrit aussi sur Narbonne.

Et ...Rutilius Namatianus qui nous indique son admiration pour la paix romaine.

Oui, nous sommes un peuple cent fois vaincu et cent-une fois vainqueur.

La littérature française s'enrichirait de présenter ces précurseurs, comme cela nous enrichit d'avoir témoignage par Stevenson des Cévennes d'il y a quelques siècles. Comme Stendhal enrichit notre littérature et peut-être celle de l'Italie de ses récits de voyages.

L'écriture sur un sol est trace d'histoire peu importe la nationalité de l'auteur mais elle crée sur la terre désignée un peu de la Nation.

Michel Sidobre

09:40 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ausone, narbonne