Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2017

Michel SIDOBRE présente son blog MON OCCITANIE...

Il y a déjà bien des années que j'ai entrepris de faire connaître d'abord les coutumes, la gastronomie, les paysages de MON OCCITANIE (anciennement Mon Languedoc-Roussillon).

Puis les artistes d'ici ou vivant ici...

Puis, de plus en plus, les artistes du Cinéma Indépendant et également les tournages de cinéma et de télévision qui participent de plus en plus à faire connaître notre Région et aussi PACA, au-delà dans l'Hexagone et partout en Europe et dans le Monde.

J'ai gardé une place pour mes créations littéraires qui battent au rythme de ma vie...

Deux ou trois vidéos pour les nouveaux abonnés : ne manquez pas de faire connaître cet espace à vos amis. MERCI !

 

Ciné Michel Sidobre.JPG

 

 

 

Film du jeune réalisateur parisien Yann VALAIN, tourné à Gruissan, Narbonne, Narbonne-Plage et Paris.

La "fatigue" d'un policier de l'anti-terrorisme...

 

 

 

Le premier portrait littéraire réalisé par le réalisateur Stéphane Kowalczyk .

 

RENDEZ-VOUS sur LEETCHI pour CONTRIBUER à mon nouveau recueil :  " ÊTRE "

https://www.leetchi.com/c/projets-de-michel-sidobre-16648...

 

Intimités secrètes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Intimités secrètes de Jean GOUNIN

 

L'APPEL en vidéo:

 


Michel SIDOBRE Parution ÊTRE Pack 5 par sidobre1

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/11/2009

LA SOLITUDE, LES FONDS, SANS COURIR...

La solitude du coureur de fond sans fonds, c'est ce à quoi comme beaucoup de blogueurs je me confronte chaque jour en essayant de maintenir ma ligne éditoriale...

Tout le monde n'est pas transporteur de fonds ...ou gagnant de l'argent facile, au fond, je ne le regrette pas, il vaut mieux être en liberté en paix avec sa conscience.

Evidemment quand on consacre du temps, celui que me laisse un mi-temps non choisi, et que l'on s'occupe, on regrette un peu que ce temps sans fond parfois tellement il peut paraître long ne soit pas troqué contre espèces sonnantes et trébuchantes selon la vieille expression d'un temps où régnaient avec les rois de lourdes monnaies.

Alors, il y a le rêve de chacun: loto, turf, concours. Rêves de voyages.

Pour moi, le rêve c'est de pouvoir rester ici. Si, peut-être un jour, la Grèce et les Cyclades.

Mais , ce rêve, plus le temps passe, me ramène au désir de belle maison de ma mère: je me souviens qu'un jour elle s'était procurée les documents relatifs à la vente d'un château haut perché près de Rivière sur Tarn, qui dominait le paysage et qui était un familier sur la route qui nous menait en Lozère... Il y avait un élevage de moutons, un peu comme dans la fable de Perrette...

Je ne peux qu'en avoir la larme à l'oeil quand je me souviens de la modestie des dépenses de ma mère dans sa vie réelle et quotidienne...

Khrisnamurti avait raison: finalement on ne pleure que sur soi. Et je pleure, au fond, sur le manque de fonds, au soir de ma vie car la nuit réveille chez moi les terreurs de la faim et celles de la fin. J'espère avoir par contre acquis, un soupçon de fond...Avoir du fond...

Retraite? Mieux vaut n'en pas parler.

Alors, aller de l'avant vers la fin, le fond de la vie, en souhaitant ne pas trop y goûter une amère lie.

En attendant, vivre à fond!

Michel Sidobre

Site littéraire:

http://sidobremichel.onlc.fr

 

08:18 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blog

01/03/2009

LE CAP DES 3000 VISITES FRANCHI EN FEVRIER!

Gruissan.JPG





Le cap des 3000 visites a été franchi en février!

J'en remercie ceux qui suivent avec patience et depuis plus ou moins longtemps mon "agitation médiatique".

Je brasse bien un peu de vent et comme Don Quichotte je prends les moulins de l'immobilisme pour des géants et j'essaye de les combattre!
Alors, je ne dois pas m'étonner que rien ne bouge : les politiques narbonnais ne répondent à aucun mail, à aucune de mes chroniques: ainsi la céramique de Camberoque sera anéantie avant qu'ils n'interviennent, Gruissan ne bouge pas depuis deux ans déjà sur la participation de leurs marins à la Guerre d'Indépendance américaine, à la Culture à Narbonne c'est le grand néant sur l'organisation d'un Festival de Poésie en l'honneur de Pierre Reverdy , etc.

Mon combat pour que les artistes de toutes les formes d'art soient associés à la mise en valeur touristique de nos sites, de nos spécialités gastronomiques de terroir et "merroir" se heurte à un manque d'éducation culturelle de base de nos soi-disant élites politiques locales.

Je rends hommage, sur ce point, à la Municipalité de Gruissan et à son Maire, Didier Codorniou, à l'initiative d'un livre auquel j'ai été heureux de participer au côté du jeune cinéaste Vincent Diderot, pour l'occasion dessinateur, qui présente un peu différemment le village de ce que peut le faire habituellement une agence de communication.

Alors pour ne pas en rester à une agitation objectivement stérile: j'écris ici, je prépare un nouveau livre, je "chronique" - peut-être je deviens chronique- , je prépare des collaborations...

Comme me le dit avec amitié le cinéaste Stéphane Kowalczyk: " je fais, j'agis" et ne demande pas de subventions que rarement, de toute façon, on n'en reçoit pas, et, finalement, ce n'est pas plus mal comme cela, au pays... de la liberté de parole.

Liberté de parole dont certains aimeraient bien priver notre Président Georges Frêche... Peine perdue: "Les chiens aboient la caravane [du développement de la Région] passe".

Michel Sidobre



Découvrez Louis Armstrong!