Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/12/2017

Message téléphonique d'Accueil agressif à la C.A.F. de l'Aude

0a0902f3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ignore si ce message d'accueil est spécifique à la C.A.F. de l'Aude, s'il a été concocté par des services internes ou proposé par une boîte de Com. ou un quelconque Cabinet d'Audit.

Mettez-vous à ma place : un dossier qui n'avance pas depuis le 2 novembre, je me déplace 3 semaines après on me répond que le délai est normal. Puis ne voyant rien venir, je donne 2 à 3 coups de fil, espacés d'une semaine avec des infos un peu contradictoires, pour recevoir un courrier incomplet avec le seul code alors qu'il faut aussi l'identifiant : toujours pas moyen de terminer ma démarche au 17 décembre.

A chaque appel, alors que je dépends de cette aide au logement pour me nourrir : " 6 centimes de plus la minute", des minutes qui passent.

Et à chaque fois le message me dit DE NE PAS INSULTER (mon interlocutrice - j'ai toujours été courtois avec les employés -) SOUS PEINE DE POURSUITES JUDICIAIRES.

Celui qui a pondu cela est au minimum un INCOMPÉTENT et peut-être UN PERVERS qui veut INCITER A LA VIOLENCE. (Ce qui est aussi puni par la Loi).

En effet, le message sous-jacent est : on sait que nous avons fait du mauvais travail mais ne dîtes pas un mot plus haut que l'autre sinon nous porterons plainte : SUPER ACCUEIL !!!

 

A qui peut bien s'adresser ce message ?

Certainement pas à la minorité de quelques pour cent d'individus asociaux que cela n'impressionnera pas.

Alors cela s'adresse à l'USAGER LÉGITIMEMENT ANXIEUX OU MÉCONTENT ?

De nos jours, on fait mieux comme accueil ailleurs.

 

A la suite de quoi ce message a-t-il pu voir le jour ?

Evidemment, comme suite à des violences verbales ( je parle d'un message téléphonique) qui ont pu choquer des employé et éventuellement leur créer un traumatisme important.

 

Ce message est-il une des solutions?

Certainement pas, il provoque une FRUSTRATION chez des personnes "normales" qui ne peuvent exprimer un minimum un simple mécontentement par peurs de représailles.

 

Pourquoi pas de vraies solutions ?

Je suppose, c'est une SUPPOSITION, mais aussi un constat : l'accueil humain est réduit à son minimum sans présence physique, beaucoup d'organismes ne sont presque plus joignabes, en chair et en os.

Ensuite, l'informatique est mal utilisée : j'ai essuyé un refus quand j'ai demandé qu'on m'envoie mon identifiant par mail, ce qui aurait réduit l'attente anxiogène d'un courrier toujours pas là.

Je pense qu'à un moment les employés et les syndicats ont dû demander des effectifs supplémentaires et une meilleure organisation pour que les dossiers soient CORRECTEMENT et RAPIDEMENT traités...et qu'on leur a donné royalement une FORMATION CONTRE LES VIOLENCES et ce magnifique MESSAGE TÉLÉPHONIQUE qui incite plus à la violence qu'autre chose.

 

Michel SIDOBRE

Doctorat de 3 ème Cycle " Education, Développement et Formation "

D.E.S.S. de Psychologie Clinique et Pathologique