Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2011

PRESENCE OCCITANE SUR NARBONNE-EST

C'est avec plaisir que j'apprends que Jacky GRAU se présente dans le canton de NARBONNE-EST.

Sous les couleurs vertes mais sans oublier qu'il représentera pour beaucoup d'électeurs PAÏS NOSTRE et ne manquera sans doute pas de défendre :

  • l'environnement comme les gens de la région, proches de la terre, l'ont toujours voulu, bien avant les écologistes,
  • le développement économique, maintenant permis par les moyens efficaces de prévention et de lutte contre la pollution, outil de construction d'une Occitanie autonome,
  • l'édification d'une société plus juste et la défense des métiers traditionnels de la mer: " petits métiers ", comme des salariés les plus défavorisés et les précaires,
  • le développement de la culture occitane et méditerranéenne et le développement de filières pérennes (cf intermittents du spectacle), notamment une industrie du cinéma.

Et, sans doute, bien d'autres points...

Rassembler autour de ces idées est la première tâche.

On pourra regretter qu'il ne s'agisse pas d'une candidature autonome, ce qui, au second tour, impliquera, vu le style " citoyen" qui prévaudra, une absence de consigne de vote.

Pour ma part, je voterai Jacky GRAU au premier tour et s'il est absent au second, pour le candidat en puissance de battre les candidats de la Mairie, successeurs de la pitoyable Muriel GANCIA et soutien du très inactif Conseil Général sortant.

Michel Sidobre

Site littéraire:

http://sidobremichel.onlc.fr

 

image004.jpg

 

 

 

 

 

 

 


06:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cantonales

07/09/2009

VERS UN DESISTEMENT DU P.S. A GINESTAS?

Je cite un extrait - chacun a loisir de lire l'article entier - sur le "Midi Libre" d'aujourd'hui sur les cantonales de Ginestas:

"Francine Schivardi était, hier soir, en bonne place pour gagner son pari.


Avec 46,42 % des voix, elle fait même mieux que Gérard au premier tour. Qui, il est vrai, affrontait non pas trois mais six candidats dont Yves Bastié, absent cette année. A noter qu'elle a la majorité absolue dans quatre villages, dont, bien sûr, Mailhac.


Face à elle, Christian Lapalu, pour le PS, atteint 38,30 % des suffrages exprimés. C'est incontestablement mieux que les 16,74 % de Lydie Faure, mais moinsque les voix conjuguées de l'ex candidate et d'Yves Bastié (soit 39,94 %). "

 

Tout d'abord une remarque le score de Christian Lapalu n'est pas forcément meilleur que celui de Lydie Faure, il n'est tout simplement pas comparable, vu l'absence d'Yves Bastié et de gros changements dans le poids du corps électoral de ce canton. Cela suppose- à lire l'article - que les femmes feraient toujours de moins bons scores que le candidat masculin du même parti.

Comme je l'avais déjà écrit, l'affaire, l'imprudente affaire engagée par la direction audoise du P.S. est fort mal engagée.

J'ai déjà dit qu'elle n'honore pas le Parti Socialiste, il est clair qu'elle ne renforce pas la position d'Eric Andrieu, et malgré le bon score à Carcassonne, s'il y a renversement de tendance ce sera plutôt dans la Préfecture de l'Aude qu'il faudra l'envisager...

Sur le canton de Ginestas la sagesse voudrait un désistement républicain sans contrepartie de la part du Parti Socialiste en faveur de Mme Schivardi.

Un canton dans lequel les femmes n'ont pas démérité que ce soient Lydie Faure ou maintenant Francine Schivardi.

Rappelons d'ailleurs que Gérard Schivardi avait été brillamment élu.

Christian Lapalu fait un bon score en son village de Ventenac en Minervois et cela montre qu'il est un Maire apprécié.

Alors, y-aura-t-il un désistement du Parti Socialiste à Ginestas?

Michel Sidobre

 

 

07:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cantonales, femmes