Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2007

CHÂTAIGNES D'AUTOMNE

0ef76a9f4ce7fd014fbd71daa497a1aa.jpg

La tradition célèbre les châtaignes et le vin nouveau.
D'ailleurs, bien inspirés les réseaux de vente propose depuis quelques années des vins primeurs.

Ce goût fruité, ce liquide léger et coloré se marie très bien avec la douceur quelque peu farineuse de roboratives châtaignes grillées.
Dans la folie des déménagements successifs, j'ai perdu la poêle qu'avait confectionnée mon grand-père maternel et qui avait rendu bien des services.
Si une fable nous conte les aventures d'un singe au coin de l'âtre occupé à "tirer les marrons du feu", il est encore plus périlleux de ramasser ses fruits en les extrayant de leur bogue, surtout sur des pentes et en des ravins où en essayant de récupérer son équilibre on est tenté de prendre appui sur le sol jonché de ces enveloppes hérissées!!! Ouille!
Outre les châtaignes grillées que l'on vend encore dans la rue dans un cornet de papier journal, j'aime aussi les consommer cuites à l'eau légèrement salée dans laquelle je jette une ou deux feuilles de laurier, c'est rapide et somme toute plus léger.
Je n'ai pas la patience de ma mère-et n'ai plus les instruments- mais je ne désespère pas de faire comme elle une bonne confiture de châtaignes.
Il faut faire cuire les fruits à l'eau mais surtout les éplucher en se brûlant les doigts plus ou moins, puis les passer au presse-purée ce qui gratifie l'odorat au passage.

...Toute cueillette a sa fin, quand trop de pluie se succèdent il faut laisser leur part aux vers et aux sangliers...

Michel Sidobre