Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2015

Cinéma : Vers " LE SONGE DE NAUROUZE " ...

Invité par Jean PERISSE, réalisateur du documentaire sur Pierre-Paul RIQUET et le Canal du Midi, j'ai eu l'impression d'assister à un moment important pour notre région, notre nouvelle région, aménagée par les Rois de France et un moment du cinéma aussi...

Ici au SOMAIL, dans une des plus belles librairies qui existent...

Pourquoi ?

Jean Périssé l'a très bien expliqué : ce film est porté par le peuple d'ici, grâce à l'Association de notre ami Jacques de GRENIER.

Cette aventure du documentaire qui a déjà eu un gros succès populaire, les livres de Michèle TEYSSEYRE qui ont déjà bénéficié de deux Prix sont encouragés à continuer...

La continuité c'est maintenant la fiction qui était envisagée dès le début.

Le personnage principal en sera Bernard LE COQ qui avec le réalisateur nous livrent leurs objectifs : une ambiance, des paysages, les méandres de la pensée humaine dans sa métaphysique, les facettes du personnage, quelque chose de subtil que le cinéma peut porter...

D'ailleurs le teaser qui sera réalisé les jours qui suivront cette conférence va surtout nous donner une ambiance à travers les paysages...Donner envie, tout d'abord ...

 

 

Un moment important donc, suivi par une projection de plein air au SOMAIL financé par deux entreprises d'ici, avec le vin d'un producteur, la projection confiée à CINém'Aude et le vide sidéral du Grand (Petit) Narbonne qui n'a pas voulu donner l'argent de nos impôts pour cette initiative majeure.

Bon, décidément, il faut faire confiance au financement privé et au peuple, futur public de la fiction : " LE SONGE DE NAUROUZE " ...

Notons aussi la sympathique présence de Robert MORNET (20 ans à construire une Barque de Poste de l'époque de Riquet ) qui est venu offrir une bouteille de boisson anisée conforme à la recette d'époque...Une boisson à suivre, également, au pays du pastis !

 

BON VENT LE CINÉMA D'ICI !

 

 PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE pour que vive ce blog  si vous aimez les informations données par celui-ci :

http://www.leetchi.com/c/projets-de-michel-sidobre-4600488 

 

 Livres sur la FNAC : http://www4.fnac.com/Michel-Sidobre/ia792123

  Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/ 

Auteur  : http://sidobrepoete.e-monsite.com/ 

 

 

 

DSC03471.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Périssé, Bernard Le Coq, Michèle Teysseyre, Jacques de Grenier

 

 

 

DSC03472.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03455.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03479.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robert MORNET et la boisson anisée du Canal du Midi .

Merci à Robert qui a participé au documentaire de Jean Périssé et qui nous a autorisé à tourner sur La Barque de Poste pour " Du bleu au-dessus des toits " (long-métrage You Tube)

03/10/2015

EN AVANT ! Pour la fiction sur Pierre-Paul RIQUET de Jean Périssé - 10 Octobre au SOMAIL

Je viens de recevoir cette brève information de la part du réalisateur Jean Périssé auquel on doit déjà un documentaire de grande qualité sur l'oeuvre et la vie de Pierre-Paul RIQUET constructeur du Canal du Midi...

Bonjour Michel Sidobre Je vous adresse cette INFO qui est également une invitation ! Merci de la diffuser autour de vous. > Dernière manifestation, sous l'égide de l'association " Un Film sur Riquet ", autour du film « LA FABULEUSE HISTOIRE DE MONSIEUR RIQUET » samedi 10 octobre 2015 au Somail (11) (près de Sallèles-d’Aude). En présence de Bernard Le Coq (comédien), Jean Périssé (auteur, réalisateur, producteur) et Michèle Teysseyre (co-scénariste) : 17h Conférence de presse sur le projet de film de fiction en cours de préparation (à la Librairie du Somail "Le Trouve Tout Du Livre") 21h Dernière séance du film LA FABULEUSE HISTOIRE DE MONSIEUR RIQUET (séance et rencontre avec le public en plein air ou salle en fonction de la météo). Ce sera Jour de Fête au Somail ! Merci et au plaisir de vous revoir. Bien à vous. Jean Périssé
 

 

Fin de la conversation

 Soyons prêts à soutenir la création de ce long-métrage ! ...et l'association présidée par Jacques de GRENIER :

http://www.un-film-sur-riquet.fr/

Pierre-Paul Riquet, Jean Périssé, Jacques de Grenier,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je compte me rendre - si possible - à la Conférence de Presse à 17 h, puis, ayant déjà vu le documentaire, me rendre pour 19h à GRUISSAN pour l'hommage des artistes à BIZERN en la Galerie Poulet .

 

 

 

 PARTICIPEZ A LA CAGNOTTE pour que vive ce blog  si vous aimez les informations données par celui-ci :

http://www.leetchi.com/c/projets-de-michel-sidobre-4600488 

 

 

  Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/ 

Auteur  : http://sidobrepoete.e-monsite.com/ 

 

30/12/2013

Pierre-Paul RIQUET , film documentaire, dans " L'INDEPENDANT "

" L'INDEPENDANT " s'est fait l'écho de la nouvelle.

Je salue au passage notre ami Jacques de GRENIER qui a su mobiliser autour de ce projet et qui est, en outre, réalisateur du film : " LA TAILLE "...

Michel SIDOBRE

Acteur: http://michelsidobre.onlc.fr

Auteur: http://sidobremichel.onlc.fr


Le lien, la photo et l'article du journal : " L’INDÉPENDANT " :

http://www.lindependant.fr/2013/12/27/pierre-paul-riquet-...


Pierre-Paul Riquet a désormais son film-documentaire

Le 27 décembre à 6h00 par L. O. | Mis à jour le 27 décembre

 

Bernard Le Coq, l'écrivain Michèle Teysseyre, le réalisateur Jean Périssé et Jacques de Grenier ('Un film sur Riquet'), lors de l'avant-première.

Bernard Le Coq, l'écrivain Michèle Teysseyre, le réalisateur Jean Périssé et Jacques de Grenier ('Un film sur Riquet'), lors de l'avant-première. PHOTO/© D.R


Le projet, impulsé par une association salléloise, est arrivé à terme : 'La fabuleuse histoire de Monsieur Riquet' a été projeté en avant-première à Tournefeuille.

La morale de cette aventure, c'est qu'une idée, même utopique, peut toujours se concrétiser si l'on y met suffisamment de force et de foi". Jacques de Grenier et l'association salléloise 'Un film sur Riquet' viennent d'en faire l'éclatante démonstration. Quelques années auront suffi à ces passionnés du Canal du Midi pour accomplir leur défi : donner naissance à un long-métrage consacré à Pierre-Paul Riquet.

Partis de zéro, les bénévoles ont convaincu un réalisateur (Jean Périssé) et une écrivain (Michèle Teysseyre). Un comédien a ensuite rejoint le navire, et pas des moindres : Bernard Le Coq. C'est lui qui donne sa voix au film-documentaire La fabuleuse histoire de Monsieur Riquet, dont l'avant-première a eu lieu dimanche dernier, tout près de Toulouse.

Le terme 'film-documentaire' n'a rien d'un effet de style : jamais une production de ce type ne s'est à ce point rapprochée de la narration cinématographique. Le tout sans ces reconstitutions poussives dont certains se sentent obligés d'abuser. "De cela, je ne voulais pas", lance clairement Jean Périssé. "En revanche, je tenais vraiment à conter une histoire, menée comme une véritable enquête. De Riquet, je n'en savais pas plus que la plupart des gens. C'était 'le père de la sécu' et ce type de choses, qui constituent les aspects les moins intéressants du personnage. En répondant à la proposition de l'association, j'ai eu l'opportunité d'explorer ses zones d'ombre".

De l'idée même du Canal jusqu'à sa réalisation bourrée d'obstacles, La fabuleuse histoire… tente de tirer le vrai du faux en convoquant de nombreux spécialistes dont les témoignages se répondent à un rythme haletant. Un montage ciselé à la seconde près : le résultat d'un travail d'orfèvre. "J'avais une quarantaine d'heures d'interviews", s'exclame Jean Périssé. "Le plus difficile pour moi était de donner toutes les informations sans perdre en énergie et en dynamisme".

Pour y parvenir, le réalisateur avait un autre atout dans sa manche. Une trouvaille aussi simple que géniale, qui transforme définitivement ce documentaire en véritable récit. Au lieu de rajouter simplement les commentaires de Bernard Le Coq sur les images du Canal, Jean Périssé filme en effet le comédien dans le studio d'enregistrement. "Peu à peu, il entre dans la peau de Riquet". Et pour cause : Le Coq lit aussi nombre des missives que le bâtisseur avait adressées à Colbert… 'incarné' par l'acteur François-Henri Soulié (tout aussi formidable). "Il n'y a pas de jeu à proprement parler", souligne le metteur en scène. "C'est juste une évocation, mais cela suffit pour oublier l'anachronisme du studio et pénétrer dans ces échanges de lettres". Un duel jubilatoire, point d'orgue d'une histoire fabuleusement bien racontée.

Bernard Le Coq : "Il y a quelque chose d'universel dans cet homme qui va au bout de son rêve"

Le plaisir qu'il prend à 'jouer' dans ce documentaire crève l'écran. Bernard Le Coq a vécu avec délice cette transition progressive du narrateur vers son personnage. "C'était vraiment très amusant à tourner", confie le comédien. "Jean commence par filmer des acteurs en plein travail, puis les frontières se brouillent petit à petit et les artistes s'identifient à ceux dont ils parlent"

Tout en prenant soin de ne pas aller trop loin… "Il ne fallait pas tomber dans un jeu ampoulé, théâtral dans le mauvais sens du terme", explique-t-il. "Nous avons voulu faire les choses simplement, et j'ai confiance pour cela dans l'œil de Jean car nous sommes sur la même longueur d'onde. Quand il me dit que quelque chose ne va pas, il vise toujours juste".

Une complicité de longue date, Jean Périssé ayant déjà dirigé Bernard Le Coq dans le film L'Occitanienne. Le comédien incarnait alors Chateaubriand : avec La fabuleuse histoire…, le metteur en scène lui offre d'approcher une autre personnalité hors norme. C'est d'ailleurs le parcours exceptionnel de Riquet qui a poussé Le Coq à s'embarquer au fil du canal. "Il y a quelque chose d'universel dans cet homme qui va jusqu'au bout de son rêve", confie l'artiste. 

"La force de ce documentaire tient justement dans le fait qu'il se regarde comme un film : on ne s'ennuie pas une seule seconde, et on se laisse ainsi porter par la folie de ce personnage lancé dans un projet insensé". Toutes proportions gardées, on pourrait faire aisément le parallèle avec le destin de ce long-métrage né en Narbonnais, d'un simple pari. 

Prochaine étape le 5 février prochain, date de la sortie nationale. Le réseau 'salle et essai' étant dans un premier temps privilégié, on espère que le film fera escale au cinéma du Théâtre : ce serait d'autant plus réjouissant que la salle en question est pour ainsi dire au bord de l'eau.

 

Le site du film :

 http://www.la-fabuleuse-histoire-de-monsieur-riquet.com/

 

Le site " Un film sur Riquet "  de l'Association :

http://www.un-film-sur-riquet.fr/

La bande annonce :

 

On y voit sur la reconstitution de la BARQUE de POSTE, puis interviewé, notre ami Robert MORNET :

Son site avec l'histoire de sa construction:

http://barquedeposte.org/