Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2018

THAU : Aubaine et choix politiques

Aujourd'hui, j'ai été bien content de retrouver mes coquillages de THAU aux Halles de Narbonne, après une interruption longue de plusieurs semaines...

Mais qu'on fait les politiques autour du Bassin de Thau pour canaliser et/ou traiter les eaux des épisodes importants de pluie que connaît notre région depuis...des siècles?

Apparemment, pas grand'chose puisque toute la merde ou presque se retrouve après ces épisodes dans l'Etang...Il me semble, pourtant, que, déjà, Georges Frêche avait évoqué le problème.

Alors, s'il faut - plus ou moins - se réjouir du Cinéma qui vient faire connaître notre existence de méditerranéen, sans accent* et sans notre mode de vie, à travers des séries de toutes les grandes chaînes de télévision et de films de cinéma, il serait peut-être temps d'investir MASSIVEMENT dans le traitement des eaux.

Car le touriste et sans doute l'acteur, n'apprécient que très peu la "turista".

Autre pollution : les vignes qui encore dans cette aire tardent à passer à tout le moins à l'agriculture "raisonnée" et pourquoi pas "bio"...Avec des vins qui, personnellement me plaisent mais qui devraient évoluer vers ces normes.

Quant à une agriculture locale et "bio", par exemple, du citron qui accompagne pour certains le plat de coquillages, elle serait un tampon écologique à développer sur les pourtours du Bassin.

 

Les politiques se réjouissent de l'aubaine du cinéma et du tourisme sans y avoir été pour grand'chose : " Puisque ces mystères nous dépassent feignons dans être l'organisateur "...

ALLEZ ! OCCUPEZ-VOUS PLUS SÉRIEUSEMENT DE L'EAU et ne nous dîtes pas que cela coûte cher car c'est l'argent de nos impôts qui, au moins, serait bien utilisé.

 

 * Les accents de notre région sont quasiment bannis des séries télévisés et des films tournés ici, les acteurs de la région sont des régionaux sans accent ou des résidents venus d'ailleurs, c'est un constat due à une politique volontaire de toutes les productions. Parfois curieusement, on entend un accent marseillais dans la bouche d'un "villageois".

 

 

 Ce que disait Georges Brassens sur l'uniformisation de la langue française :

 

 

 

 

Ciné Michel Sidobre.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

16/07/2016

Michel SIDOBRE : De la trace laissée...Les politiques, les islamistes et d'autres...

Si j'écris et je publie, si je fais du cinéma et attend parfois désespérément les sorties des films dans lesquels j'interviens, c'est pour laisser traces...

C'est ce qui nous rend humain : à la fois la création de la trace comme une simple main sur la caverne préhistorique mais aussi dans l'acte même et après : notre regard sur ce que nous laissons.

Nous nous dupliquions déjà avant l'invention du clonage...

Duplication qui constitue l'Art que nous voulons léguer.

Il y aurait donc, de ce point de vue, beaucoup à dire sur ceux qui détruisant les monuments de ceux qui les ont précédé veulent ... effacer pour exister.

L'islamisme mais avant lui certain pharaon dans une autre civilisation, certain pape ne supportant pas la vue des sexes sur les statues,etc.

Alors du point actuel de ma vie, envisageant à chaque jour ma mort, j'écris des mots, j'incarne des personnages...

En espérant aussi que ces traces soient lues ou regardées de mon vivant afin que je profite un peu des retombées de mon travail...

Là encore les politiques s'ils ne saccagent pas à la manière islamiste savent étouffer cette culture - que je suis loin d'incarner à moi seul - et dont ils ne savent que faire et qui les importune.

 

 Michel SIDOBRE en DS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

Michel Sidobre Acteur