Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/11/2017

Joan-Jaume BORRUT : L'homme céleste des arts et de l'art de vivre...

 

 

 

 

 joan-jaume borrut,homme céleste,sud,plasticien

 

Joan-Jaume BORRUT

 

 

J'ai consacré une note à trois hommes célestes de notre SUD.

 

Joan-Jaume BORRUT est le Maître de LAPALME comme il y eut jadis un Maître de Cabestany.

Remarquable plasticien mais aussi écrivain doué d'une force d'écriture.

Cet art que Joan-Jaume a développé ne peut se comprendre sans les combats de sa vie, notamment dans les " communautés" issues du Printemps 1968 et sa pensée teintée par les philosophies orientales vécues et non pas colportées à la manière des faux gourous.

Parfois, le discours peut paraître fou...mais il est à écouter soigneusement...

Comprendre BORRUT c'est aussi  le resituer dans son village où il est toujours revenu après Toulouse et ses périples asiatiques, un homme de village, avec, peut-être, la nostalgie des années 60 où les gens s'installaient, le soir, sur des chaises sur le seuil des maisons pour échanger sur la journée, les souvenirs, les généalogies et les espérances . Un village près de l'étang... Pour paraphraser malicieusement Heidegger, BORRUT " L'être de l'étang".

L'étang marque son enfance et sa jeunesse, il s'en nourrit de sel, de joncs, d'espoirs...

Un homme de village éclairé, artiste, donc un peu marginal mais connaissant mieux que quiconque, les us et coutumes, les légendes, la gastronomie locale.

Mais écoutons cet homme céleste...

 

 J'ajouterai que je remercie notre ami commun, un autre homme céleste dont il faudra que je parle, l'écrivain Christian PASTRE, de nous avoir présenté.

 

 

 

 

 

 

Pour mieux connaître Joan-Jaume BORRUT :

http://www.joanjaumeborrut.fr/topic/index.html

 

 

 

 

 

Michel SIDOBRE

Les recueils de Michel Sidobre à la FNAC

Voix vivante de Méditerranée

 Michel Sidobre Acteur

 

 

 

 

 

 

AIDEZ mon recueil " ÊTRE " :

 

RENDEZ-VOUS sur LEETCHI pour CONTRIBUER à mon nouveau recueil :  " ÊTRE "

https://www.leetchi.com/c/projets-de-michel-sidobre-16648...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25/02/2015

DES SALLES DE CINÉMA et DU PLEIN AIR POUR LE CINÉMA INDEPENDANT...

Du bleu au-dessus des toits.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'expérience actuelle du long-métrage humoristique " DU BLEU AU-DESSUS DES TOITS " réalisé par Stéphane Kowalczyk, m'a sensibilisé au maillage des salles dits " Art et Essais" qui sont encore bien présentes dans notre SUD même si certaines peuvent traverser des difficultés...

D'abord, par proximité, l'Association Ciném'Aude qui nous a permis de faire une sorte de tour de l'Aude et qui avait déjà diffusé nos films dans de nombreux villages précédemment.

Et, pour " Du bleu au-dessus des toits" : Lézignan-Corbières, Gruissan, Limoux ...et à venir Quillan, Ouveillan...

Site de Ciném'Aude:

http://www.cinemaude.org/ 

 

Un cinéma comme LE PALACE de Sète qui présentera notre film le 3 avril à 20h 30...Dans lequel j'ai vu les films de mon cousin Gérard CORPORON.

 

Une association régionale en Languedoc-Roussillon l'ACCILR (L'Association des Cinémas et Circuits Itinérants du Languedoc-Roussillon qui comprend pas mal de salles (y compris des salles audoises) ...

Site de l'ACCILR :

http://www.accilr.net/accueil.php 

Son siège se trouve au Cinéma Le Sémaphore de Nîmes où ont été projetés les films du nîmois Gab Targuyshkovak, par exemple...que j'ai eu l'occasion de rencontrer dernièrement.

Les salles :

carte_salles.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En P.A.C.A. l'Association Cinéma de Pays semble jouer le même rôle que Ciném'Aude ou la précédente .

Site de Cinéma de Pays :

http://cinemadepays.wix.com/cinema 

Les salles et lieux :

 

 

Je ne parle ici que du Languedoc-Roussillon et de PACA car mes liens de travail sont là pour le moment, je ne sais rien en ce qui concerne l'humide Midi-Pyrénées à laquelle notre sort administratif devrait être lié...

 

Autant d'associations et de salles qui devraient permettre la diffusion des films du Cinéma Indépendant (notamment du Sud de l'hexagone) et je l'espère des échanges de possibilités de projections entre Languedoc-Roussillon et PACA.

L'heure est à la montée de notre cinéma, souhaitons qu'il souhaite s'unir dans la diversité de ses formes sans exclusive...

Michel SIDOBRE

Site Acteur : http://michelsidobre.onlc.fr 

Site Auteur : http://sidobremichel.onlc.fr

02/08/2011

NORD/SUD...

Je suis toujours irrité de voir nos programmations d'été en Languedoc-Roussillon !

Entre autres, à LEUCATE des écrivains d'autres régions, à NARBONNE les sous-produits M6 et une année " Bienvenue chez les Ch'tis" alors qu'on ne passe pas les films des cinéastes du narbonnais! Et cette année "Invictus " que l'on pouvait voir partout!

Pourtant, l'été n'est-il pas propice à faire connaître à côté de nos muscats, de nos vins, olives, miels, poissons, ...nos " produits " culturels? Et j'ajouterai ceux de nos frères et soeurs méditerranéens du Sud de la France comme des pays qui en sont les limites.

Il y a assez de place sur l'année pour programmer les artistes des autres régions ou nationalités de l'hexagone. Même si j'ai apprécié dans l'Hérault " Les nuits de la terrasse et del catet " pour leur qualité où je n'ai pas vu des spectacles d'ici mais peut-être y en avait-il...

Il semble que le snobisme des décideurs politiques du culturel les oriente naturellement vers la trahison de leurs racines et souvent vers de médiocres divertissements.

A NARBONNE particulièrement où l'animation est confiée à la famille du Député-Maire, par ailleurs brave garçon, et la Culture à deux personnes qui font de plus en plus l'unanimité des milieux artistiques et amateurs d'art contre elles.

Si le Député-Maire ne prend pas des mesures drastiques qu'il ne s'étonne pas si lui ou son camp sont battus aux prochaines échéances électorales mais son médiocre club de rugby a de quoi occuper son travail...

Je ne dis pas cela pour le Club qui mérite effectivement son attention mais peut être pas TOUTE son attention.

Il semble que le Député-Maire laisse filer animation et culture, ce n'est vraiment pas sa préoccupation; pourtant l'économie, elle-même, pourrait y gagner...

Laissons-le à sa torpeur plus qu'estivale et...CREONS !

Michel SIDOBRE

Site littéraire:

http://sidobremichel.onlc.fr

DSCF3398.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


07:34 Publié dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sud

24/10/2009

MARCHE OUVERT A NARBONNE

La polémique entre le nouveau Maire et l'ancien Maire de Narbonne autour du Marché du Plan Saint Paul n'intéresse que les spécialistes et les quelques personnes férues de politique locale.

Au-delà du besoin réel de parkings dans cette ville: l'idée du Maire en cours de mandat étant de couvrir le marché et d'ériger un parking en hauteur, un peu comme celui proche de la gare à Montpellier et celle de l'ancien indiquant la nuisance architecturale dans ce centre historique... Il y a une composante qui me paraît plus fondamentale.

Je ne parlerai pas de la "concertation" qui occupe beaucoup notre nouveau Maire jusqu'à la paralysie, j'ai toujours indiqué que je ne suis pas un adepte de la chose: quand un élu est en fonction son devoir est d'agir.

Pour ma petite part, je pense que supprimer un marché ouvert tient de l'assassinat culturel - il est vrai qu'à Narbonne la Culture n'a pas le vent en poupe, éclipsée par l'action résolue et digne d'intérêt du Grand Narbonne sur cette dimension et écrasée par l'omniprésente Animation - .

Les marchés dans les villes et villages de France, dans les villes et villages du Sud, c'est un rassemblement aussi nécessaire que le café: agora, unificateur social où se côtoient commerçants et clients de toutes origines.

Ici, ce sont les couleurs et les odeurs du Sud, chantées par Gilbert Bécaud pour les marchés de Provence voisins.

Un marché couvert c'est ne plus voir notre ciel de Méditerranée - d'ailleurs nous avons déjà de très belles Halles - un nouvel édifice ne ferait que supprimer les marchands de vêtements et d'objets divers et il ne resterait plus, dans ce marché amputé, que les commerces d'alimentation.

Alors où placer un parking?

Il paraît que cela coûte cher en sous-sol, et alors? Il y en a dans plein de villes... Bon, il est vrai que notre sous-sol est truffé de vestiges et de tombes; notamment ici, près de l'Hôpital.

Eh bien, il va falloir se creuser précisément du côté de la nouvelle Municipalité: la préservation de notre identité culturelle métisse passe par la préservation d'un marché...OUVERT!

Michel Sidobre

18/07/2009

COMEDIE DU SUD II : MON ÎLE

Allons plus avant dans la comédie...humaine.

Michel Sidobre

 

09:07 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma, "mon île", sud